Transportmanagement.be

Les pays du Benelux vont organiser des contrôles plus ciblés

 19/10/2017  Claude Yvens  Réglementation
Les pays du Benelux vont organiser des contrôles plus ciblés

En attendant l’avènement du registre européen ERRU, qui dit permettre d’organiser dands chaque état membre des contrôles plus ciblés sur les transporteurs coupables d’infractions sérieuses, les services de contrôle du Benelux vont commencer à établir des profils de risque afin de mieux cibler leurs propres contrôles routiers.

Cette décision place les trois pays du Benelux à l’avant-poste du combat pour une concurrence plus juste dans le transport routier. Un registre européen ERRU est bien prévu depuis 2013 pour regrouper tous les registres nationaux de transporteurs ansi que les principales infractions qui leur ont été reprochées, mais plusieurs états-membres ne se sont pas encore mis en ordre, sans réaction de la Commission.
Après avoir signé le Traité de Liège, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg ont déjà organisé des contrôles communs sur l’ensemble de leurs territoires, mais cette collaboration va franchir une nouvelle étape. Les trois services d’inspection vont progressivement échanger des données sur les infractions relatives à l’utilisation du tachygraphe et au respect des temps de conduite et de repos. Sur base de ces informations, ils établiront des profils de risque afin de contrôler plus souvent les entreprises qui se sont déjà rendues coupables d’infractions par le passé.

Par la suite, d’autres types d’infraction pourront faire l’objet d’un échange d’informations, et le processus sera également automatisé.