Les cabines aérodynamiques plus proches qu’on ne le pensait

 23/01/2019  Claude Yvens  Trucks
Les cabines aérodynamiques plus proches qu’on ne le pensait

Les constructeurs pourront peut-être mettre sur le marché des camions à cabine aérodynamique dès la mi 2022. C’est du moins ce qu’a voté hier le comité Transport du Parlement européen.

C’est peut-être le dernier dossier qui pourra aboutir avant la fin de la législature européenne : la directive ‘poids et mesures’ révisée en 2016 permet l’allongement des dimensions maximales d’un ensemble routier à l’arrière (dérives aérodynamiques rétractables de 500 mm  maximum) et à l’avant. La mesure dans laquelle les cabines peuvent être allongées n’est toutefois pas précisée dans le texte de la directive, mais pour être homologués, les nouveaux modèles devront s’inscrire dans les infrastructures routières actuelles (ronds-points notamment).

Le vote intervenu hier au Comité Transport fixe à la mi-2022 (soit plus tôt que prévu) la date à partir de laquelle les nouveaux modèles aérodynamiques pourraient être homologués. Cette proposition doit cependant encore être validée en session pléniaire au Parlement et par le Conseil. Elle devrait donc libérer la créativité des designers et aider les constructeurs à atteindre les objectifs de réduction des émissions de CO2 qui leur seront imposées par l’Union Européenne aux horizons 2025 et 2030.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !