Les bons chiffres des faillites en 2016

 04/01/2017  Claude Yvens  Economie
Les bons chiffres des faillites en 2016

Graydon a communiqué son analyse annuelle des chiffres relatifs aux faillites. Il en ressort que le secteur du transport est de moins en moins vulnérable et que les pertes d’emplois ont été faibles en 2016.

Il y a eu 388 faillites en 2016, ce qui représente une baisse de 12 % par rapport à 2015. Le taux de vulnérabilité du secteur du transport routier cette fois s’inscrit autour de 1.6 %. La Flandre prend à son compte 206 de ces défaillances, pour 110 à Bruxelles et 72 en Wallonie. Le taux de faillite des transporteurs bruxellois reste donc très nettement supérieur à la moyenne.
Les pertes d’emploi sont également en baisse de 5 % (942 emplois concernés au lieu de 992), mais les chiffres bruts ne permettent pas de dire combien de ces travailleurs ont retrouvé de l’emploi ailleurs dans une période de pénurie de chauffeurs routiers…

Febetra : “Pas d’euphorie !”

La fédération des entreprises de transport tient à tempérer le côté positif de ces chiffres : “Même si c’est déjà la quatrième année d’affilée que le nombre de faillites baisse, l’euphorie n’est certainement toujours pas de mise. Une question fondamentale demeure en effet encore sans véritable réponse à ce jour. Les transporteurs routiers belges, vont-ils, oui ou non, pouvoir digérer la taxe kilométrique qui représente pour le transporteur lambda un surcoût de quelque 8%? La hausse significative des faillites au dernier trimestre 2016 (49 par rapport à 20 au troisième trimestre) fait craindre le pire.
Même s’il faudrait investiguer d’un peu plus près pour en avoir le cœur net, les difficultés en matière de cash flow qu’entraîne la taxe kilométrique, expliquent sans doute pourquoi le nombre de faillites a fortement augmenté en fin d’année. Ce qui frappe dans les chiffres du SPF Mobilité et Transport, c’est qu’avec 32 dépôts de bilan dont 16 au dernier trimestre, les entreprises bruxelloises sont surreprésentées dans les faillites.”