Les 346 camions de Jost Group peuvent être mis sous séquestre

 26/03/2019  Claude Yvens  Réglementation
Les 346 camions de Jost Group peuvent être mis sous séquestre

Nouveau rebondissement dans le cadre de l’enquête du Parquet Fédéral contre Jost Group : la chambre des mises en accusation du Tribunal de Liège autorise la mise sous séquestre des 346 camions du transporteur.

La semaine dernière, Jost Group n’avait donc obtenu qu’un sursis auprès du juge des référés du tribunal de Liège. Le Parquet Fédéral a donc l’autorisation de mettre les 346 véhicules concernés sous séquestre, voire de les saisir et de les revendre au profit de l’état belge, puisque l’enquête en cours veut prouver que l’état a été privé de recettes fiscales correspondant au montant des cotisations sociales qui auraient dû être versées pour l’emploi de chauffeurs détachés (on parle dans ce dossier d’un manque à gagner de 55 millions d’euros).

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !