Légère baisse des faillites en 2018

 08/01/2019  Claude Yvens  Economie
Légère baisse des faillites en 2018

Selon le bureau Graydon, il y a eu 461 cas de faillite dans le secteur du transport en 2018. Ce chiffre représente une légère baisse (- 1.5 %) par rapport à une année 2017 où le nombre de défaillances avait augmenté de 20 %.

2017 avait été la première année complète d’application de la taxe kilométrique, et cela avait eu un impact négatif sur la situation financière des entreprises les plus fragiles. 2018 s’est donc clôturé sur une note a priori similaire : si le nombre de faillites a un peu diminué, les pertes d’emploi liées à ces défaillances ont progressé de 3.7 % (1060 emplois au lieu de 1022). La situation est toutefois très variable d’une région à l’autre : en Flandre (-16.7 %) et en Wallonie (- 19 %), le nombre de faillites est en baisse, alors qu’il augmente fortement à Bruxelles (+ 27.4 %), suite à une nouvelle politique plus stricte appliquée par le tribunal de commerce local. L’impact de la taxe kilométrique est donc cette fois à relativiser.

Signalons encore qu’il aura fallu attendre le 6 décembre pour voir apparaître une société de transport routier dans la liste des faillites ayant causé le plus de pertes d’emploi : Nida-Express (Lummen), qui employait 50 personnes et était spécialisée dans la livraison de colis.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !