Le tax shift de Michel 1er fait un flop chez les transporteurs belges

 18/09/2015  Claude Yvens  Economie
Le tax shift de Michel 1er fait un flop chez les transporteurs belges

Les résultats complets du Truck & Business Barometer seront publiés la semaine prochaine, en marge du salon Transport & Logistics d’Anvers. En avant-première, un sujet-choc : que pensent les transporteurs belges des mesures fiscales annoncées par Charles Michel en juillet ? Apparemment, le premier ministre n’a pas convaincu grand monde.

Lors de notre précédent Baromètre, les transporteurs interrogés lançaient un appel très clair au gouvernement fédéral : “Abaissez nos charges salariales pour nous rendre un semblant de compétitivité !” Deux mois après les annonces effectuées par le gouvernement Michel 1er, le constat est amer : l’effet d’annonce n’a pas fonctionné.
Il n’y a que 5 % des participants pour estimer que ces mesures sont suffisantes pour augmenter la compétitivité de leur entreprise. Pire, 43 % des sondés estiment que ces mesures ne vont pas assez loin, et 15,5 % estiment qu’elles ne vont pas dans le bon sens… Pour un gouvernement qui devait être celui de la compétitivité des entreprises, le bilan est donc franchement négatif.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !