Le réseau Mercedes-Benz presque complètement restructuré

 31/01/2020  Claude Yvens  Trucks
Le réseau Mercedes-Benz presque complètement restructuré

Désormais complètement autonome, Mercedes-Benz Trucks BeLux aborde l’année 2020 dans la foulée d’une excellente année 2019, et avec un réseau de distributeurs qui devrait rapidement achever sa mue.

Avec une part de marché en hausse de 2.1 % et plus de 2000 poids lourds vendus, Mercedes-Benz a été une des deux marques à avoir le mieux profité ds conditions de marché en 2019. La part de marché de la marque allemande est la plus élevée de ces dix dernières années. Mercedes-Benz doit ce succès en grande partie à son nouvel Actros et à un bon équilibre entre les ventes réalisées auprès des flottes et des PME. Selon le Managing Director Peter Brock, le volume global du marché belge devrait reculer d’au moins 10 % en 2020, ce qui se fait déjà ressentir dans les carnets de commande, mais son ambition est d’encore augmenter la part de marché de la marque à l’étoile avant la fin de l’année.

Pour atteindre ces objectifs, les équipes de Mercedes-Benz pourront compter sur des produits encore améliorés (notons par exemple que l’Actros est équipé, depuis le 1er janvier, du freinage d’urgence Active Brake Assist de série) et sur les excellents résultats de consommation enregistrés par l’Actros dans l’opération Fuel Duel (96 % des duels gagnés, avec une consommation en moyenne de 11 % inférieure à celle du véhicule de référence). Mais l’année 2020 sera aussi marquée par la fin du mouvement de concentration au sein du réseau. Après le groupe français Car Avenue et le groupe suédois Hedin, c’est en effet un autre grand groupe interantional qui a mis la main en 2019 sur tous les concessionnaires limbourgeois (Claes en juin et groep JAM en octobre). “Nous avions 24 contrats de distribution il y a dix ans, il en reste neuf, et l’objectif est d’arriver à sept”, indique Peter Brock. Une décision est par exemple attendue dans les prochaines semaines pour céder à un partenaire privé l’activité du Truck Centre d’Anvers, qui devra se trouver une nouvelle localisation.

La réduction du nombre de contrats de distribution n’ira pas de pair avec une réduction du nombre de points de service. Ainsi, Peter Brock annonce l’ouverture de nouveaux garages exploités par Morin, et on pense immédiatement à la région de Louvain où Mercedes-Benz ne dispose plus de concessionnaire depuis la rupture avec la famille Van Hove.

Enfin, Mercedes-Benz commercialisera son premier camion électrique en 2022 seulement. Selon Brock, cette offre pourrait être élargie à la propulsion à hydrogène avant la fin de la décennie, mais Mercedes-Benz misera également sur le biocarburant HVO pour aider ses clients à réduire leur impact CO2 dans l’intervalle.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !