Le prix du carburant plombe de nouveau le moral des transporteurs

 01/03/2017  Claude Yvens  Economie
Le prix du carburant plombe de nouveau le moral des transporteurs

L’enquête de conjoncture trimestrielle de l’ITLB fait apparaître un sérieux déséquilibre entre l’évolution du prix de revient et celle des prix de vente. En cause, l’augmentation récente des prix du carburant.

Le prix de revient est annoncé en nette hausse, tant en transport national (solde pondéré de +7,6%) qu’international (solde + 4,3%). En ce qui concerne le prix de vente, le solde pondéré n’est que de + 0,4 % en transport national alors qu’il était de + 2,4 % lors du trimestre précédent. Le solde est même légèrement négatif en transport inter (-0,4 ù). Ceci semble confirmer les résultats du dernier Transport Market Monitor qui pointait une certaine surcapacité de transport comme principal responsable de la baisse des prix.

“Lorsque la taxe kilométrique a été introduite en avril 2016, le prix plus bas du diesel pouvait encore atténuer dans une certaine mesure l’impact de la taxe. Mais, à la fin de l’année, de nombreuses entreprises sont confrontées au prix plus élevé du carburant alors que beaucoup d’entre elles ne parviennent toujours pas à répercuter entièrement la taxe kilométrique.”, commente l’ITLB.

Les transporteurs concernés se plaignent également de plus en plus des temps d’attente aux terminaux du Port d’Anvers.

Pour tout savoir sur ITLB, rendez-vous sur notre Transport & Van In Belgium Directory !

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !