Le premier groupe frigo Carrier Vector 1950 MT-E est pour Nortraffic

 05/02/2018  Claude Yvens  Autres fournisseurs
Le premier groupe frigo Carrier Vector 1950 MT-E est pour Nortraffic

Nortraffic (Evergem) est le premier transporteur belge à exploiter le nouveau groupe frigorifique Vector 1950 MT-E de Carrier Transicold. Ce groupe ne contient plus de moteur diesel, mais tire sa puissance du moteur du véhicule via une prise de force et un groupe électrogène.

Le Vector 1950MT-E ne provoque pas d’émissions nocives et est très silencieux. Il est d’ailleurs certifié PIEK. Nortraffic l’a choisi grâce à au fait qu’il peut être actionné par un groupe électrogène Ecodrive. Il s’agit d’un moteur hydraulique relié à une prise de force qui doivent être installés par le constructeur du camion et d’un groupe électrogène qui convertit la puissance en 400V/50Hz. Cette puissance est disponible en permanence, quel que soit le régime moteur du véhicule.

« L’achat de ce groupe frigorifique, doté d’une fonction multi-température, permet non seulement de diminuer la consommation de carburant, mais aussi de réduire les nuisances sonores et de faciliter l’utilisation par les chauffeurs. De plus, nous ressentons également une demande croissante de l apart de nos clients pour des solutions de transport écologiques », déclare Dirk Desoete, directeur des opérations chez Nortraffic. Le groupe a été monté sur une semi-remorque Lamberet par l’importateur Matthys, tandis que le concessionnaire Kant équipait un nouveau tracteur Volvo FH 500 de la prise de force avec connection DIN et prévoyait l’espace nécessaire pour installer le groupe électrogène.

« Parce que nous sommes convaincus que l’électricité sera la principale forme d’énergie pour le secteur logistique, notre recherche d’une réponse au problème environnemental ne s’arrêtera pas là! Le groupe Northfreeze réalise actuellement des projets d’installation de trois éoliennes sur ses différents sites. Et des contacts ont déjà été pris pour l’achat des premiers camions électriques », ajout D. Desoete.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !