Le ‘parking partagé’ d’Anvers a prouvé son utilité

 24/03/2017  Claude Yvens  Economie
Le ‘parking partagé’ d’Anvers a prouvé son utilité

Ce qui n’était qu’un projet-pilote mené par le centre d’expertise Smart Mobility va s’ancrer dans la réalité du port d’Anvers : le parking partagé pour semi-remorques a prouvé qu’il permettait aux transporteurs de récupérer une grande partie du temps perdu dans le port.

Douze mois durant, 26 transporteurs ont utilisé un terrain clôturé et sécurisé dans le port pour y stationner leurs semi-remorques chargées ou non. Cet endroit leur permet de réagir avec plus de flexibilité aux fluctuations des heures de (dé)chargement, à la congestion routière, aux files d’attente aux terminaux et aux heures d’ouverture de leurs clients. Le nombre d’heures perdues et de trajets à vide s’en trouvent donc fortement réduits.
Johan Boonen, project manager à l’Antwerp Management School: “Ce qui est très atypique, c’est que ce projet se fonde sur une collaboration horizontale dans un secteur très compétitif. Ensemble, les 26 transporteurs participants ont effectué 9.264 permutations de semi-remorque, en y passant en moyenne 11 minutes à peine par permutation. Ce projet montre en tout cas que le secteur du transport est capable d’innover et de collaborer.”
Le projet sera donc poursuivi et même étendu, comme l’explique Kurt Joosen (Transport Joosen) : “Au départ, ce parking proposait 38 emplacements. Aujourd’hui, il en offre 100. Le projet a en effet montré que les avantages que les transporteurs en retirent sont plus importants que le coût de mise en oeuvre.  Presque tous les participants au projet-pilote ont donc décidé de s’engager plus avant, puisque le principe est rentable sans subsides.”

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !