Le lobby vert s’attaque aux camions à gaz

 19/09/2019  Claude Yvens  Trucks
Le lobby vert s’attaque aux camions à gaz

L’association écologiste Transport & Environment publie une étude dans laquelle elle veut démontrer que les camions fonctionnant au gaz naturel sont cinq fois plus polluants.

Cette étude réalisée par l’institut TNO est basée sur des essais réaisés à la demande du gouvernement néerlandais. Trois camions ont été testés : un Scania G340 de 2017, un Iveco Stralis NP (dont la puissance n’est pas orécisée) et un Volvo FH LNG de 420 ch.

Les trois camions émettraient entre 2 et 5 fois plus d’oxydes d’azote que le camion diesel ayant obtenu les résultats les plus bas lors d’un cycle de conduite en ville, sur routes régionales et sur autoroutes. Les valeurs de ce véhicule de référence auraient été mesurées en 2013. L’utilisation de biométhane ne changerait rien à ces résultats.

En ce qui concerne les émissions de CO2, le Scania et l’Iveco enregistre des émissions en sortie du pot d’échappement de 3 à 5 % inférieures à celles du camion diesel de référence. Le Volvo réduit ces émissions de 14 %. Selon T&E, si l’on tient compte des pertes liées à l’extraction et au transport du gaz, le bilan CO2 est même négatif.

Sur base de ces résultats, Transport & Environment demande aux gouvernements de l’UE d’arrêter d’encourager l’acquisition de camions LNG. Nul doute que les constructeurs concernés ne vont pas tarder à réagir à la publication de cette étude.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !