Le Hainaut promeut le groupage ferroviaire

 03/03/2015  Yannick Haesevoets  Economie
Le Hainaut promeut le groupage ferroviaire

Tout démarre d’un constat dans le coeur du Hainaut : l’activité ferroviaire dédiée au fret est en recul. Or, son potentiel est bien réel et l’industrie – en particulier pétrochimique – est demanderesse.

« Nous avons pris conscience ces deux dernières années du besoin criant des industriels locaux de disposer d’une logistique multimodale performante », souligne Caroline Decamps, Directrice Générale de l’Intercommunale IDEA. « De nombreux contacts et échanges ainsi que des études nous ont permis d’avancer ensemble sur des propositions visant à redynamiser le fret ferroviaire local et à encourager ainsi une offre diversifiée de qualité. » C’est ainsi qu’avec l’appui de Logistics in Wallonia et de partenaires privés et publics, un accord cadre vient d’être signé pour mettre sur les rails un Opérateur Ferroviaire de Proximité pour l’été prochain. Un cahier des charges précis a été rédigé et un appel à projet lancé.

Incontournable en Flandre sur le terrain des OFP, Tri-Vizor par la voix de son patron Alex Van Breedam ne cache pas son intérêt en tant qu’orchestrateur, mais dans le cadre d’une solution concertée avec un opérateur. « Je pense qu’il est important pour qu’un tel projet soit rentable d’éviter une approche traditionnelle où un opérateur serait seul maître du jeu. Ici, il s’agit vraiment de voir quels chargeurs sont prêts à engager du volume, à se montrer flexibles pour aboutir à des consolidations. Cela permettra d’avoir des trains bien remplis et donc des tarifs intéressants. »

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !