Le développeur de la zone B du site Ford de Genk désormais officiellement à l’oeuvre

 31/08/2018  Philippe Van Dooren  News Logistics, Contract Logistics, Real Estate, Multimodal
Le développeur de la zone B du site Ford de Genk désormais officiellement à l’oeuvre

Genk Green Logistics sa a été officiellement créée hier. Cette joint-venture entre la société immobilière Intervest Offices & Warehouses et le puissant groupe limbourgeois Machiels va redévelopper la zone B de l’ex- site Ford de Genk pour en faire un projet logistique d’environ 250.000 m2. Les travaux peuvent maintenant commencer.

Le site Ford est composé de trois zones séparées : A, B et C. Les fonctions communes sont rassemblées sur la zone A et les activités logistiques liées à la voie fluviale sur la zone C. On y réalise là le H.Essers Dry Port Genk et le port de Genk (qui fait aussi partie du groupe Machiels) y construit un terminal conteneurs d’une capacité de plus de 130.000 conteneurs par an. La zone B se concentre sur la logistique à valeur ajoutée. Elle a été attribuée, plus tôt dans l’année, à Genk Green Logistics à la condition suspensive de sa création. C’est ce qui s’est passé hier, de sorte que le développement peut véritablement commencer. Une collaboration est engagée pour la cause avec MG Real Estate et DEME.

Les travaux de démolition et d’assainissement ont d’ores et déjà commencé sur la zone ainsi que la commercialisation du développement. Genk Green Logistics s’attend à ce que le premier bâtiment soit opérationnel en 2020. La réalisation totale du projet prendra cinq ans selon les estimations. En fonction de l’affectation précise du site, la valeur d’investissement finale du projet variera de 120 à 150 millions d’euros.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !