La taxe kilométrique à la néerlandaise reportée de cinq ans

 20/12/2017  Claude Yvens  Economie
La taxe kilométrique à la néerlandaise reportée de cinq ans

La taxe kilométrique pour poids lourds ne devrait pas être introduite aux Pays-Bas avant la fin de l’actuelle législature. C’est ce qu’il faut déduire des récentes déclarations de Cora Van Nieuwenhuizen, la nouvelle ministre de l’infrastructure, qui parle d’un délai de cinq ans.  

L’idée d’une taxation variable basée sur la distance parcourue et les émissions nocives était revenue sur le devant de la scène lorsque six partis majeurs (VVD, CDA, D66, GroenLinks, PvdA et ChristenUnie) l’avaient reprise dans un paquet de mesures environnementales. L’accord de gouvernement actuel spécifie que les plans pour le lancement d’une taxe kilométrique pour poids lourds doivent être établis aussi vite que possible, mais Cora Van Nieuwenhuizen ne semble pas de cet avis. Selon elle, il faudra cinq ans pour introduire une telle forme de taxation à la distance. Et son cabinet annonce vouloir éviter à tout prix l’introduction d’un OBU supplémentaire. Le nouveau système néerlandais devrait donc être parfaitement interopérable avec les systèmes belge et allemand, au minimum.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !