La révision des poids et dimensions met l’écocombi hors-jeu

 20/03/2014  Yannick Haesevoets  Economie
La révision des poids et dimensions met l’écocombi hors-jeu

La Commission Transport du parlement européen a voté cette semaine la révision des poids et dimensions autorisés pour les véhicules utilitaires. Il apparaît dans le projet, qui doit encore être approuvé en session plénière le 13 avril, que l’Europe ne va pas autoriser le trafic transfrontalier des écocombis. Des tolérances dans la longueur (+ 50 cm) et dans le poids des véhicules (+ 1 tonne) ne sont prévues que pour les équipements aérodynamiques et pour l’utilisation de carburants alternatifs.

TLV, la fédération professionnelle transport et logistique flamande, a immédiatement fait part de sa déception quant à ce vote. TLV souhaitait que les états membres reçoivent une plus grande liberté pour sortir des normes standards en matière de poids et de dimensions. “Il est difficile d’accepter de ne pas pouvoir aller en France avec 44 tonnes, alors qu’il s’agit de la nouvelle limite de poids au niveau national dans l’Hexagone“, explique Lode Verkinderen, Secrétaire Général de TLV. Pour l’utilisation de conteneurs de 45′, TLV demandait une tolérance de 80 cm, mais c’est une tolérance de 15 cm qui a été retenue, ce qui complique l’utilisation future de ce type de transport.

L’avenir est-il résolument sombre pour les écocombis ? Pas nécessairement. Après les élections, la nouvelle Commission devra se pencher sur l’impact de l’introduction des écocombis. Un long chemin attend encore le dossier les longs poids lourds…

 

 

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !