La mise sous séquestre des camions de Jost Group est illégale

 20/02/2019  Claude Yvens  Réglementation
La mise sous séquestre des camions de Jost Group est illégale

Jost Group fait confiance au tribunal qui a suspendu la saisie injuste et illégale de camions par le Parquet fédéral.

« Nous sommes consternés par la tentative inutile du Parquet fédéral de déstabiliser l’entreprise et d’effrayer ses clients, ce qui va à l’encontre de la présomption d’innocence », déclare Jost Group dans un communiqué de presse. La mise sous séquestre de 19 camions par le Parquet fédéral est en cours depuis plusieurs semaines et la saisie supplémentaire de 300 camions a été jugée illégale par le Tribunal de première instance de Liège. Cette décision date du 27 janvier et, selon Jost Group, le Parquet fédéral veut contester cette décision.

« Outre cette violation du principe de présomption d’innocence, l’accès au dossier est également refusé. Pour ces raisons et dans l’intérêt de l’entreprise, de nos centaines d’employés et de nos clients, Jost Group demande au tribunal de confirmer la décision prise plus tôt et qui est d’interdire la saisie de plus de 300 camions », selon le communiqué.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !