La fusion PSA / FCA sur le point d’être entérinée

 18/12/2019  Michel Buckinx  Van
La fusion PSA / FCA sur le point d’être entérinée

La fusion entre Groupe PSA et Fiat Chrysler Automobiles est quasi entérinée. Cette nouvelle entité deviendrait ainsi le 4e constructeur automobile mondial en termes de volumes et le 3e en chiffres d’affaires. PSA et FCA soulignent aussi ls capacités d’investissement renforcées pour la nouvelle entité « afin de relever les défis d’une nouvelle ère de mobilité durable ».

L’entité PSA/FCA (fusion à 50/50 des activités) vendra quelque 8,7 millions de véhicules par an pour un chiffre d’affaires consolidé de près de 170 milliards d’euros et un résultat opérationnel courant supérieur à 11 milliards d’euros (sur la base des comptes 2018). Le groupe table sur des synergies estimées, en année pleine, à environ 3,7 milliards d’euros, sans fermeture d’usine liée à la transaction, qui devraient avoir un impact cash net positif dès la première année.

Côté véhicules, la nouvelle entité devrait permettre de développer « des solutions de mobilité innovantes et des technologies de pointe dans les domaines des moteurs électrifiés, de la voiture autonome et de la connectivité ». PSA/FCA couvre les segments luxe, premium, véhicules particuliers cœur de gamme, SUV, pick-up et utilitaires légers. La nouvelle entité souligne qu’elle « bénéficiera de la force de FCA en Amérique du Nord et en Amérique Latine mais aussi de la position solide du Groupe PSA en Europe. 46 % du chiffre d’affaires sera réalisé en Europe, 43 % en Amérique du Nord. » FCA, pas forcément en pointe dans le domaine de l’électrification, bénéficierait en outre des technologies électriques du groupe PSA. Plus de deux tiers des volumes seront concentrés sur 2 plates-formes – small et compact/midzise – avec environ 3 millions de véhicules par an pour chacune d’entre elles. Les économies liées aux technologies, aux produits et aux plates-formes devraient représenter environ 40 % des 3,7 milliards d’euros de synergies en année pleine. Les achats contribueront aussi à hauteur de 40 % tandis que les 20 % restants concerneront le marketing, l’informatique les frais généraux et la logistique.

Le conseil d’administration sera composé de 11 membres (5 nommés par FCA et 5 par le Groupe PSA) tandis que Carlos Tavares occupera la fonction de CEO pour un mandat initial de 5 ans. Il siégera aussi au conseil dont le président sera John Elkann, petit-fils de Gianni Agnelli et président de FCA. L’opération a le soutien des actionnaires stratégiques EXOR, Bpifrance, EPF/FFP (famille Peugeot) et DFG (Dongfeng Group). La société-mère de la nouvelle entité est néerlandaise et sera cotée sur les places financières d’Euronext (Paris), de la Borsa Italiana (Milan) et du New York Stock Exchange. La réalisation de la fusion devrait intervenir sous 12 à 15 mois. (Sur la photo : Carlos Tavares (à gauche), président du directoire du Groupe PSA et Mike Manley, CEO de FCA)

Pour tout savoir sur Fiat Professional, rendez-vous sur notre Transport & Van In Belgium Directory !

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !