La FNTR (France) réclame à son tour le report de la taxe kilométrique

 31/03/2016  Yannick Haesevoets  Economie
La FNTR (France) réclame à son tour le report de la taxe kilométrique

Après ses consoeurs néerlandaise et espagnole, c’est au tour de la française FNTR (Fédération Nationale des Transporteurs Routiers) de demander un report de l’introduction de la taxe kilométrique.

Les Français pointent plusieurs problèmes. Comme le fait qu’à la veille du lancement de la taxe, « Satellic annonce que certains boîtiers réceptionnés par les transporteurs seraient défaillants et que la fourniture des OBU ne pourra se faire qu’à ceux qui ont passé commande avant le 20 mars 2016. L’opérateur renvoie vers les points de service aux frontières dont l’approvisionnement n’est pas garanti », s’indigne la FNTR dans un communiqué de presse.

Sur les 10 000 véhicules français concernés, plus de 3 000 se trouvent ainsi dans l’incapacité de se doter d’un boîtier. Les véhicules sont donc passibles d’une amende dès vendredi. « Cette situation est inacceptable. Les transporteurs français n’ont pas à subir les manquements évidents de l’opérateur dans la gestion de ce dispositif et notamment l’absence de période de test et de plan de secours pour pallier les dysfonctionnements inévitables dans ce projet d’envergure », précise la FNTR. Et de conclure par un appel à un report de la taxe kilométrique car, à défaut, « la FNTR entreprendra les recours nécessaires contre toute action qui viserait des entreprises n’ayant pu s’équiper. »

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !