La Febetra s’inquiète de la montée en flèche du cabotage au sein de l’UE

 16/08/2018  Yannick Haesevoets  News Transport, Economie
La Febetra s’inquiète de la montée en flèche du cabotage au sein de l’UE

Grâce à un bond de 17% en un an, le cabotage monte en flèche au sein de l’Union européenne. Les chiffres « Transport 2017 » qu’Eurostat a récemment publiés, reflètent l’Europe à deux vitesses dans laquelle nous vivons depuis l’élargissement de l’UE. Alors que les caboteurs de la vieille Europe font du sur place,  leurs collègues des nouveaux États membres ont vu leurs activités de cabotage augmenter en moyenne de 25% en 2017. A eux seuls, ils réalisent aujourd’hui pas moins de 71 % de toutes les opérations de cabotage en Europe. Les pavillons croates, lituaniens, polonais et roumains ont progressé en l’espace d’un an de respectivement 308%, 83%, 38% et 29% pour les Roumains). Des taux de croissance qui contrastent fortement avec les performances des Belges qui accusent, quant à eux, une baisse de 26%.

Cette évolution renforce la conviction de la Febetra que toute libéralisation plus poussée du cabotage ne peut aboutir qu’à une véritable catastrophe pour les transporteurs d’Europe occidentale en général et les transporteurs belges en particulier. Face à ce constat inquiétant, la Febetra appelle la Coalition routière à rester ferme et à continuer à s’opposer farouchement à la proposition de la Commission européenne visant à libéraliser presque totalement le cabotage. Aussi longtemps que d’importantes distorsions subsistent au niveau social et fiscal, le maintien des règles qui régissent actuellement le cabotage, est la seule voie envisageable, si l’on veut éviter une cannibalisation du marché.

Pour tout savoir sur Febetra, rendez-vous sur notre Transport & Van In Belgium Directory !

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !