La Febetra exige une procédure plus conviviale en cas d’OBU défectueux

 03/04/2017  Redactie  Economie
La Febetra exige une procédure plus conviviale en cas d’OBU défectueux

Un an après l’instauration de la taxe kilométrique, la mise en place d’une procédure conviviale lorsqu’un OBU s’avère défectueux, demeure une des principales revendications de la Febetra. 

Dès que le témoin de l’OBU passe au rouge, on est tenu de contacter le call center de Satellic. On a alors trois heures pour remplacer l’OBU défectueux. Mission quasi impossible dans la pratique ayant en toute hypothèse un impact considérable sur la gestion journalière et sur le planning en particulier. Il est dans la plupart des cas matériellement impossible de procéder endéans les trois heures au remplacement d’un OBU.

Afin de limiter les désagréments liés à un OBU défectueux au strict minimum, la Febetra a avancé il y a quelques mois déjà deux pistes réalistes :  le paiement d’un montant forfaitaire permettant de circuler pendant 15 heures ou la réservation en ligne d’un trajet spécifique, comme cela est par exemple possible en Allemagne dans le cadre de la LKW Maut. Si Viapass daigne faire preuve de bon sens, cette demande parfaitement légitime de la Febetra ne peut qu’être acceptée.

Pour tout savoir sur Febetra, rendez-vous sur notre Transport & Van In Belgium Directory !

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !