La cour des comptes recale le planning de la liaison

 04/12/2019  Claude Yvens  Economie
La cour des comptes recale le planning de la liaison

Dans son analyse du budget 2020 de la Région Flamande, la Cour des comptes estime que les travaux de construction de la liaison Oosterweel à Anvers ne peuvent pas être terminés en 2025, mais bien en 2030. Une tuile pour le port et le secteur du transport dans son ensemble…

La Cour des Comptes, à plusieurs reprises, avait déjà émis des avis négatifs sur le financement de la liaison Oosterweel, pour laquelle la Flandre a prévu un budget de 3,648 milliards d’euros. Outre le coût total du projet, la Cour des Comptes reprochait surtout au gouvernement flamand de sortir certaines tranches de travaux du budget régional, au prétexte que les travaux en eux-mêmes sont financés par les recettes attendues du péage qui sera perçu sur la future liaison. Ce mode de calcul pourrait ne pas être validé par l’Europe.

En comparant les plans pluriannuels d’investissement présentés par la Flandre, les experts de la Cour des Comptes constatent déjà un ralentissement des dépenses entre le plan 2019-2024 et le nouveau plan 2020-2024 : au terme de cette période, ce sont 688 millions d’euros qui n’auront pas encore été dépensés. Par ailleurs, les épures budgétaires de la société de gestion du projet (BAM, devenu Lantis) pour l’exercice 2020 ne correspondent pas point par point aux montants qui devraient être versés si l’on en croit le budget de la Région.

Cela fait dire à la Cour des Comptes que les travaux à réaliser sur la rive droite ne seront pas achevés en 2025 comme initialement annoncé, mais bien en 2030. Ces travaux n’ont pas encore obtenu de permis de bâtir et pourraient ne pas débuter avant 2021

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !