La conjoncture française pèse sur STEF

 27/01/2020  Claude Yvens  Economie
La conjoncture française pèse sur STEF

Le logisticien français STEF a publié ses résultats pour le 4e trimestre 2019. Il apparaît clairement que la situation économique en France pèse négativemnt sur l’activité du secteur du transport.

Au 4e trimestre et à périmètre constant, le chiffre d’affaires de STEF a progressé de 1,6 % seulement. Dans ce chiffre, il faut mettre à part le pôle maritime (un service de ferries entre le continent et la Corse), en recul de 56 % après la perte de la desserte des ports de Bastia et d’Ajaccio. La croissance du chiffre d’affaires du pôle logistique (97 % du chiffre d’affaires) a cependant été très inégale : + 5.6 % pour les activités internationales, mais seulement + 2.1 % pour les activités en France. S’agissant de chiffre d’affaires, il faudrait évidemment pouvoir décomposer ces 2.1 % entre augmentation des prix de vente et augmentation des volumes, mais STEF ne communique pas à ce sujet. Le logisticien français explique néanmoins que la croissance des activités a subi l’impact négatif du ralentissement de la consommation alimentaire en France. Cela confirme l’impact négatif des divers mouvements sociaux actuellement en cours dans l’hexagone.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !