Jost Group en chambre des mises en accusation le 11 mars

 27/02/2019  Claude Yvens  Réglementation
Jost Group en chambre des mises en accusation le 11 mars

C’est le 11 mars prochain que Jost Group se retrouvera devant la chambre des mises an accusation dans l’affaire qui l’oppose au parquet fédéral. Hier avait lieu au tribunal civil de Liège une audience en référé lors de laquelle Jost Group s’est, une fois de plus, opposé à la saisie de plus de 300 camions.

Techniquement, la séance d’hier ne devait traiter que de la volonté du Parquet Fédéral de saisir 346 véhicules supplémentaires de la flotte de Jost Group. Une décision du Tribunal de première instance de Liège avait déclaré cette saisie illégale le 27 janvier dernier. Le Parquet Fédéral a cependant profité de l’occasion pour détailler non pas ses griefs à l’encontre de Jost Group, mais bien la chronologie de son enquête, qui est passée notamment par l’engagement d’un enquêteur comme chauffeur dans la filiale slovaque de Jost Group, Skiptrans. Cet enquêteur aurait constaté des manquements graves à la sécurité (non prise en compte de défauts techniques sur les véhicules, fausses attestations de formation…) et témoigné sur les conditions de vie précaires des chauffeurs.

Le fond de l’affaire sera traité à partir du 11 mars prochain en chambre des mises en accusation.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !