« Je suis pleinement confiant pour 2018 » #2 : Karl S’Jegers (S’Jegers Transport)

 17/01/2018  Timothy Vermeir  Economie
« Je suis pleinement confiant pour 2018 » #2 : Karl S’Jegers (S’Jegers Transport)

Karl S’Jegers a connu une bonne année en 2017. Le spécialiste campinois du transport de conteneurs applique un principe sain : « Si le prix ne convient pas, nous ne roulons pas.

“Nous employons des chauffeurs sous contrat de travail belge, et de nombreuses entreprises comprennent cela. Aujourd’hui, on l’accepte, alors qu’auparavant on entendait souvent que vous étiez ‘trop cher’. Le coût salarial représente environ 50 % de mon chiffre d’affaires.  Je suis pleinement confiant pour 2018 », poursuit Karl S’Jegers. Aujourd’hui, il s’occupe des contrats de 2018, et constate que l’augmentation de prix de 3 % ne constitue pas un grand obstacle pour ses clients.

Karl S’Jegers remarque aussi qu’il devient plus difficile de trouver de bons chauffeurs. « Cela sera un problème dans le futur. » Les solutions de l’entreprise ? S’Jegers s’appuient sur des parrains qui collaborent étroitement avec les nouveaux chauffeurs pendant leurs premières semaines. En outre, l’entreprise organise aussi ses propres formations, pour le Code 95 ou l’ADR notamment.

 

« Je ne peux que me réjouir de la loi Macron. Il n’est pas correct que les gens doivent vivre dans leur camion, loin de chez eux, pendant trois mois. » (Karl S’Jegers)