Jan Jambon va faire surveiller cinq parkings par le privé

 29/01/2018  Claude Yvens  Economie
Jan Jambon va faire surveiller cinq parkings par le privé

Selon Het Laatste Nieuws et la Dernière Heure, le ministre fédéral de l’intérieur Jan Jambon va faire surveiller cinq parkings autoroutiers par des sociétés privées afin de lutter contre le trafic d’être humains et ce qu’il appelle la ‘migration de transit’. La mesure est bien accueillie dans le monde du transport.

C’est l’une des trois mesures décidées par Jan Jambon : cinq parkings autoroutiers particulièrement sensibles au phénomène des migrants en transit vont faire l’objet d’une surveillance nocturne de la part d’une entreprise privée encore à désigner. En attendant cette désignation, c’est la police qui assurera le service du coucher au lever du soleil, avec des agents et des chiens. Les parkings concernés ne sont pas encore connus, mais Het Laatste Nieuws croit savoir que Grand-Bigard et Jabbeke en font partie. Selon le quotidien, la police organisera également des actions dans le port de Zeebruges.

Une telle mesure était réclamée par le secteur du transport, et elle est donc bien accueillie tant du côté des associations professionnelles que des syndicats. Le syndicat FGTB-UBT rappelle par ailleurs que cela fait dix ans (bien avant le début de l’actuelle crise des migrants en transit) qu’il réclame des mesures structurelles pour assurer la sécurité des chauffeurs routiers sur les parkings.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !