Transportmanagement.be

Jacky Mouligneau (Febiac) : « Il n’y a jamais eu tant à voir à Truck & Transport »

 26/12/2012  Claude Yvens  Expertise Center
Jacky Mouligneau (Febiac) : « Il n’y a jamais eu tant à voir à Truck & Transport »

Jacky Mouligneau, président des salons de Bruxelles, voit arriver une nouvelle édition de Truck & Transport avec la satisfaction du devoir accompli et avec un bel optimisme, compte tenu du climat économique morose.

Quelle est la pertinence d’ un salon tel que Truck & Transport dans l’ environnement économique qui est le nôtre ?
JM : Truck & Transport est d´autant plus pertinent que c´est le seul événement qui rassemble le monde du camion et du transport en Belgique une fois tous les deux ans. A l´heure où beaucoup d´autres salons sont annulés, c´est là que l´on peut montrer de nouvelles techniques, de nouveaux modèles, mais c´est aussi la meilleure plate-forme possible pour représenter le transport routier qui en a bien besoin pour l´instant. C´est à Truck & Transport que l´on peut montrer quels efforts le transport routier effectue en faveur de l´environnement, de la sécurité, du confort et de la mobilité.

Quels sont pour vous les points forts de cette édition par rapport à la précédente ?
JM : Il faut venir à Truck & Transport 2013 parce qu´il n´y a jamais eu autant de nouveaux modèles que maintenant. Sur la plan technique, je pointerais trois évolutions majeures, à côté des moteurs Euro 6 bien entendu :
– Les systèmes de freinage automatique d´urgence
– La combinaison du cruise control avec les données du GPS
– Le suivi à distance de l´état technique du véhicule par les ateliers.
Ce sont des choses qui ne se voient pas immédiatement, mais qui contribuent à rendre le transport plus efficace, plus sûr et plus économe.

Combien de visiteurs attendez-vous ?
JM : En fonction du nombre de cartes d´invitation qui partent par les exposants, on devrait à nouveau atteindre les 25.000 visiteurs. Le retour de DAF y est pour quelque chose, et cela nous fait plaisir. Par le passé, il y a parfois eu une marque pour faire cavalier seul, ce n´est heureusement pas le cas cette année-ci.

Pourquoi acheter des véhicules et renouveler son parc en 2013 ?
JM : Il y a plusieurs raisons importantes pour le faire. Tout d´abord, on a immatriculé beaucoup de poids lourds en 2006 et 2007, et ces véhicules doivent aujourd´hui être remplacés, sinon ils vont commencer à coûter cher en entretien et en pièces. Ensuite, l´année 2013 permet un choix entre des véhicules Euro 5 et Euro 6. Pour les flottes qui ne roulent pas majoritairement en Allemagne, les derniers véhicules Euro 5 seront probablement le meilleur choix, mais les transporteurs qui regardent plus loin que le prix d´achat envisageront aussi des Euro 6.

Comment voyez-vous le marché belge se comporter en 2013 ?
JM : On annonce, ou plutôt on espère que le marché retrouvera un peu de santé au deuxième semestre. Cela dépendra en partie de la progression de l´économie. Par le passé, on a vu qu´un % de PIB supplémentaire fait progresser le marché du poids lourd de 2 % ; cette fois-ci, cet effet sera probablement moins puissant en raison du marché unique, mais l´effet sera là quand même. Heureusement, les fondamentaux du marché restent sains : le marché de l´occasion a repris un peu de vigueur, grâce à la demande qui augmente pour certains pays. Le niveau des stocks est normal, et personne n´a spéculé comme en 2007 ; il 

Tagged With: febiacjacky mouligneautruck