Iveco lance le Stralis X-WAY à l’assaut des chantiers

 03/11/2017  Claude Yvens  We are Transport 2018, Trucks, enews
Iveco lance le Stralis X-WAY à l’assaut des chantiers

Le nouveau Stralis X-Way vient s’intercaler entre le Stralis et le Trakker dans la gamme Iveco, renouvelant complètement l’offre de la marque italienne dans l’approche chantier. Il se distingue en particulier par une version Super Loader à la charge utile maximalisée.

Le Stralis X-Way remplace la plupart des versions ‘light’ du Trakker, à l’exception de certaines configurations 4×4 et 6×6. Par rapport à la gamme Trakker, il a aussi l’avantage d’une gamme de moteurs plus large, puisqu’il peut aussi être propulsé par le moteur Cursor 11.

Caractéristiques techniques

  • le Stralis X-Way disposera d’une gamme de trois moteurs Hi-SCR de 9, 11 et 13 litres qui permettent de se passer d’EGR pour répondre à la norme Euro 6,
  • il y a trois transmissions : manuelle, automatique et automatisée Hi-Tronix (d’origine ZF Traxon) à 12 ou 16 rapports,
  • son châssis est basé sur celui du Trakker, mais avec des épaisseurs de tôle de 7,7 et 6.7 mm,
  • l’assistance de conduite prédictive Hi-Cruise et l’utilisation d’auxiliaires ‘intelligents’ autorisent Iveco à annoncer une consommation en baisse de 11,2 % sur les parcours routiers,
  • il dispose de freins à disques sur toutes les roues,
  • les suspensions arrière ont été renforcées, tout comme les essieux arrière à simple réduction,
  • grande nouveauté chez Iveco, la traction hydrostatique Hi-Traction (d’origine Poclain, et donc comparable à l’Optitrack de Renault Trucks) qui permet d’obtenir temporairement une propulsion intégrale sans devoir subir le poids d’un système permanent,
  • de série, le X-Way est équipé de pneus Michelin X® Works,
  • le Stralis X-WAY proposera la cabine courte AD (Active Day) avec toit à profil bas, la cabine couchette AT (Active Time) avec toit à profil bas ou moyen et la cabine couchette AS (Active Space).

Charge utile maxi pour le Super Loader

Sa version Super Loader, entre autres, se distingue par un poids à vide de 9 tonnes seulement en exécution 8×4. Le gain de poids est obtenu par l’utilisation d’un châssis de 6.7 mm d’épaisseur au lieu de 7.7 mm, une suspension arrière mécanique redessinée avec de nouveaux ressorts ‘deux lames’, une prise de force de 800 Nm sans embrayage et des jantes en aluminium et réservoirs d’air en option. Testée par l’institut français UTAC, le Super Loader a été mesuré à un poids mort (8845 kg) qui autorise 355 kg de charge utile en plus par rapport à son concurrent le plus léger mesuré par UTAC. Un sérieux atout pour le secteur du béton frais, par exemple…

Pour tout savoir sur Iveco, rendez-vous sur notre Transport & Van In Belgium Directory !