Immatriculations : l’effet tachygraphe joue à plein

 07/06/2019  Claude Yvens  Trucks
Immatriculations : l’effet tachygraphe joue à plein

Les immatriculations de poids lourds ont continué à progresser en mai. Des chiffres qui ne s’expliquent que par l’arrivée dans quelques jours du nouveau tachygraphe digital.

Comme avant le 5 août 2005, les acheteurs belges de poids lourds tentent d’immatriculer un maximum de véhicules avant de devoir accepter la nouvelle génération du tachygraphe. En période de demande hésitante et de pénurie de chauffeurs, il n’y a probablement pas d’explication logique. Sur cinq mois, on a immatriculé 18,04 % de porteurs en plus et 6,82 % de tracteurs en plus qu’en 2018. Les hausses pour le mois de mai sont encore plus spectaculaires. (source : Febiac)

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !