Huit expéditeurs anversois veulent devenir Lean & Green

 04/10/2016  Claude Yvens  Economie
Huit expéditeurs anversois veulent devenir Lean & Green

C’est une première : un groupe de huit expéditeurs de la place d’Anvers ambitionnent de passer la certification Lean & Green apr§s avoir réduit de 20% les émissions de CO2 des flux de transport qu’ils gèrent. Leurs noms ne seront cependant communiqués que s’ils obtiennent la certification.

Il s’agit d’une initiative du VEA (l’association qui regroupe les expéditeurs anversois), et c’est la première fois que des intermédiaires s’inscrivent au programme Lean & Green porté par le VIL en Flandre. “Puisqu’ils ne dispose pas de ses propres moyens de transport, il n’est pas facile pour un expéditeur de prouver qu’il réduit ses émissions de CO2 de 20% en cinq ans. Durant ces cinq années, nous allons donc examiner le rôle particulier que joue cet intermédiaire et voir quelle contribution il peut apporter à une solution de transport durable”, explique-t-on au Vlaams instituut voor de Logistiek.

De son côté, le VEA veut mettre en avant le caractère innovant de la place d’Anvers. “Nous sommes persuadés que dans les années à venir, les autorités vont imposer de plus en plus aux entreprises de rechercher des solutions de transport durables. Nous voulons soutenir les expéditeurs anversois dans cette démarche et les aider à améliorer l’efficacité énergétique de leurs chaînes de transport et de logistique”, explique Olivier Schoenmaeckers, directeurdu VEA

Les noms des huit sociétés n’ont pas été rendus publics. “Ce sera le cas lorsqu’ils ont effectivement obtenu leur certification”, nous explique Anke D’Hallewijn (VIL). “Tous ceux qui se lancent dans le programme n’y parviennent pas, et il est arrivé que des entreprises dont nous avions communiqué les noms au départ ne deviennent pas Lean & Green. Mais leur nom restait associé au programme. C’était tant mieux pour elles, mais ce n’est pas le but du jeu.” Bonne chance donc aux huit candidats anonymes… que nos lecteurs sauront probablement reconnaître sur la photo.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !