Haesaerts crée une société en Afrique pour la logistique du beurre de cacao

 04/03/2019  Philippe Van Dooren  News Logistics, Multimodal
Haesaerts crée une société en Afrique pour la logistique du beurre de cacao

Haesaerts Intermodal (Zwijndrecht) a créé la filiale Haesaerts Intermodal Africa dans le port de San Pedro en Côte d’Ivoire. Ceci permet à l’opérateur logistique de contrôler toute la chaîne logistique du beurre de cacao, de la région de production à la destination finale en Europe.

Bien que Haesaerts Intermodal soit spécialisée dans des solutions logistiques spécifiques pour les liquides et gaz chimiques, la société est également active dans le transport du beurre de cacao depuis de nombreuses années. Luc Haesaerts, son CEO, entend se concentrer sur les produits complexes et vulnérables. Avec un coût d’environ 6.000 euros la tonne, le beurre de cacao est très cher. La maîtrise de l’ensemble de la chaîne logistique est dès lors primordiale.

Actuellement, Haesaerts Intermodal transporte annuellement 100 conteneurs-citernes de beurre de cacao entre la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Cameroun et les usines de chocolat en Europe. « Ce trafic ne fait qu’augmenter. C’est pourquoi nous avons fondé Haesaerts Intermodal Africa dans le port autonome de San Pedro », explique Luc Haesaerts. L’objectif est de porter ce trafic à 300 conteneurs-citernes par an.

« Nous sommes le premier opérateur européen de conteneurs-citernes disposant de sa propre entreprise dans la région. Au lieu de travailler avec des agents, nous avons maintenant nos propres employés sur place. Cela nous permet d’organiser nous-mêmes le transport porte-à-porte, de mieux contrôler la qualité tout au long de la chaîne et d’intervenir beaucoup plus rapidement en cas d’incident », explique-t-il.

Le bureau de San Pedro est situé sur une nouvelle plate-forme logistique dans le port autonome. Celle-ci a été créée dans le cadre du partenariat entre les ports de San Pedro et d’Anvers. « Dans la zone réservée à la logistique du beurre de cacao, Haesaerts Intermodal Africa va créer des installations de stockage et de transit à la pointe de la technologie, y compris une installation ultramoderne de lavage de citernes », ajoute le CEO.

« Nous transportons le beurre de cacao dans des conteneurs-citernes ISO, ce qui nous distingue des autres opérateurs qui optent pour des flexitanks chargés dans des conteneurs conventionnels. Notre solution nécessite plus de technologie, ce qui rend le transport en apparence plus coûteux. Mais si nous calculons le coût total des opérations (TCO), notre solution est beaucoup moins chère », conclut Luc Haesaerts.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !