H.Essers Valley doit faire de Genk une plaque tournante synchromodale

 19/03/2019  Claude Yvens  Contract Logistics, Multimodal
H.Essers Valley doit faire de Genk une plaque tournante synchromodale

H.Essers investit dans son propre terminal ferroviaire sécurisé à Genk. L’ensemble des sites de H.Essers à Genk formeront une plate-forme multimodale : H.Essers Valley.

De nombreux projets pour H.Essers à Genk… Sur l’ancien site Ford sur le canal Albert, les premiers 32.000 m² de stockage de H.Essers Dry Port Genk sont désormais pleinement opérationnels. Les travaux de construction d’un bâtiment de stationnement pour le nouveau siège social, qui entrera en service en 2020, ont également commencé.

Terminal ferroviaire

Le terminal ferroviaire ETG situé près du siège de H.Essers, qui a été repris aux propriétaires actuels Lineas et LRM, est rebaptisé H.Essers Railport Genk. Le terminal sera sécurisé et équipé selon les normes les plus élevées en application dans les trois marchés stratégiques de H.Essers : les produits chimiques, pharmaceutiques et les produits de qualité. Plus tôt cette année, H.Essers avait lancé la première liaison ferroviaire directe entre Genk et Trieste, en collaboration avec Lineas. En Belgique, H.Essers et Lineas poursuivront leurs efforts afin de développer les lignes ferroviaires Genk-Anvers et Anvers-Gand-Zeebruges.

Nouveau site de cross-docking

En outre, un nouveau site de cross-docking verra bientôt le jour sur l’ancien site Hörmann dans la Woudstraat. C’est sur ce site que H. Essers développera ses activités pharmaceutiques. Le plan B devient ainsi le plan A, puisque le déboisement d’une partie du bois sur la Transportlaan, qui a fait l’objet de vives critiques, n’aura finalement pas lieu.Un espace se libère ainsi sur la Transportlaan, espace qui sera utilisé pour l’expansion des activités d’entreposage pharmaceutique.

H.Essers Valley représente un investissement total de 121,2 millions d’euros. C’est ainsi 26,2 millions d’euros qui viennent s’ajouter aux 80 millions d’euros pour le Dry Port Genk et aux 15 millions d’euros pour le nouveau siège social.

« H.Essers a, depuis longtemps, cessé d’être exclusivement un transporteur. Depuis H.Essers Valley, nous offrons à nos clients belges et étrangers des solutions synchromodales en combinant de manière intelligente le transport par camion, train et bateau », explique le CEO Gert Bervoets.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !