Groupe Heylen – Campus : Solution pour occupation fluctuante

 21/03/2016  Claude Yvens  Logistics
Groupe Heylen – Campus : Solution pour occupation fluctuante

Le Groupe Heylen se forge à une vitesse fulgurante une solide réputation avec de grands bâtiments logistiques en Belgique et aux Pays-Bas. Aujourd’hui, le groupe possède déjà trois campus où le taux d’occupation fluctuant des entrepôts peut être pris en charge de manière flexible.

Antwerp East Port a été la première réalisation basée sur ce principe du Groupe Heylen. Aujourd’hui, 3 unités d’entreposage proposent au total 36.000 m2 au sol. Ces surfaces sont louées par Bleckmann et Sumitomo. Des mezzanines sont également installées dans les entrepôts afin de créer une capacité de stockage supplémentaire. Et un entrepôt complémentaire de 11.000 m2 est en construction sur le site. « Les négociations avec un utilisateur potentiel sont déjà bien avancées », déclare Wim Heylen. Lorsque le bâtiment sera prêt et que les 11 unités seront achevées, il couvrira 115.000 m2. C’est le principe du campus qui est ici appliqué. Chaque entrepôt jouxte un certain nombre d’autres entrepôts de sorte que l’utilisateur puisse rapidement se rabattre sur un bâtiment complémentaire s’il le désire. « Le principal souhait des utilisateurs, c’est la flexibilité. Le besoin d’espace peut fortement varier. Avec nos 3 unités d’entreposage à Grobbendonk et nos deux locataires, nous avons déjà vécu de nombreuses variantes. Il y a même eu une période dans laquelle les deux locataires occupaient chacun la moitié d’un entrepôt. Nous misons aussi sur le fait que ces locataires continuent à se développer et auront donc besoin de plus en plus d’espace d’entreposage. Cet espace, ils pourront alors le trouver chez nous, car nous grandissons en fonction de leurs besoins », affirme Wim Heylen. L’illustration montre comment les différentes unités sont reliées les unes aux autres, en quinconce, sur deux rangées dans l’Antwerp East Port. Chaque entrepôt jouxte ainsi au minimum trois autres. Un accès peut toujours être prévu pour assurer le passage de l’un à l’autre. A Grobbendonk, Antwerp East Port se trouve à proximité d’un terminal sur le canal Albert. « En 2005 déjà, nous sommes allés voir la NV De Scheepvaart pour installer à cet endroit un terminal avec des bâtiments logistiques adjacents. Au départ, nous voulions nous associer à une société de sable et gravier. Cela a capoté à cause de la crise de 2009. Nous avons toutefois conclu un partenariat à l’époque avec DP World qui a développé le terminal et, de ce fait, établi une liaison entre son implantation dans le port d’Anvers et ce terminal », précise Wim Heylen. Le terminal sert d’extended gateway ou de zone de transfert : les conteneurs sont placés sur les péniches afin d’éviter les embouteillages vers Anvers. Dans le sens inverse, les expéditeurs peuvent faire directement parvenir ici leurs conteneurs en provenance de pays lointains et ainsi éviter l’effervescence du port. Le Groupe Heylen possède aujourd’hui deux autres campus. VE Commerce Logistics à Venlo (140.000 m2) cible plus spécifiquement l’e-commerce et les entreprises omnichannel. PVH est un premier locataire, connu pour les marques Tommy Hilfiger et Calvin Klein. L’autre campus est Agora 21 à Roosendaal (80.000 m2).

Durabilité. Dans tous ces cas, le Groupe Heylen a développé et construit les bâtiments pour la location à long terme. Il est donc dans son intérêt que la qualité du bâtiment soit bonne et qu’il soit multi-utilisateur. Le groupe mise aussi sur une valeur ajoutée architecturale, chaque bâtiment disposant de sa petite touche. « Nous développons des bâtiments multifonctionnels. Les besoins de nos utilisateurs changent parfois rapidement mais grâce à des concepts bien pensés, nous pouvons tenir compte de ces besoins fluctuants sans que nos bâtiments ne doivent être adaptés pour la cause. Quelques exemples : nous pouvons intégrer des mezzanines indépendantes jusqu’à 3 niveaux et utiliser des rayonnages à palettes avec de petites allées. Cela alourdit un peu le concept de départ et coûte un peu plus, mais à long terme nous gagnons en flexibilité, ce qui nous permet de continuer à trouver aisément des utilisateurs », explique Philippe Deschilder, General Manager Buildings du Groupe Heylen. Les bâtiments doivent répondre à des exigences toujours plus strictes en termes de prestation énergétique. « La certification de bâtiments sur le plan de la durabilité, par exemple via la méthode BREEAM, gagne en importance. Nos bâtiments affichent de très bons résultats au niveau de la consommation énergétique, avec ou sans certificat. Un certificat est naturellement utile pour servir de référence », indique Philippe Deschilder. Le modèle de campus avec des unités d’entreposage contigües exploite au maximum l’espace disponible. Seul un espace autour du bâtiment est prévu pour des routes, des voies d’accès, des parkings pour poids lourds et pour les voitures des travailleurs. L’utilisation de l’espace est nettement plus efficace par utilisateur par rapport aux entrepôts isolés indépendants. Wim Heylen considère la définition des spécifications techniques mais aussi le développement et l’accompagnement du projet de construction comme une expertise majeure. Le Groupe Heylen possède en interne toute la connaissance du processus technique de construction. Wim Heylen souhaite aussi proposer ce savoir-faire sur le marché et intervenir en tant que consultant pour les utilisateurs et d’autres tiers.
Perspective. Wim Heylen veut aussi lancer d’autres nouvelles initiatives qui soutiennent ses locataires dans leur fonctionnement. « Le Groupe Heylen est davantage qu’un acteur immobilier. Nous voulons réfléchir avec nos clients sur leur avenir et élaborer avec eux des solutions. Nos clients deviennent ainsi nos partenaires et apprécient justement cette approche dynamique », souligne David Batens, business development director. « Le consulting peut en être un exemple, mais nous pensons aussi proposer du financement. Ainsi, nous pourrions aider nos locataires à financer leur stock abrité dans nos entrepôts », indique Wim Heylen. Que l’innovation au sein du groupe Heylen relève de la sphère financière serait logique après la récente joint-venture entre le Groupe Heylen et AG Real Estate, la branche immobilière d’AG Insurance. Le Groupe Heylen apporte, dans cette joint-venture baptisée AG Heylen Warehouses, un certain nombre de bâtiments. « Grâce à la plus grande capacité financière, nous pouvons accélérer nos projets. En même temps, nous pouvons rester propriétaires de nos entrepôts. Auparavant, nous devions de temps à autre vendre un bâtiment logistique pour pouvoir développer un nouveau projet. Ce n’est plus nécessaire désormais, ce qui nous permet de conserver et de continuer à développer notre relation commerciale avec le locataire. Ceci s’inscrit mieux dans notre stratégie à long terme. »

Wim Heylen
205_L2L070_ILLU 5
Comment votre carrière d’entrepreneur a-t-elle démarré ?

Directement après les humanités – à 18 ans -, j’ai commencé à entreprendre. Mes parents avaient aussi leur propre affaire. J’ai donc vécu cela de très près. J’ai commencé par une chaîne de magasins d’alimentation et d’accessoires pour animaux. Elle a ensuite été vendue au groupe Delhaize et existe toujours sous le nom de Tom & Co. Ont suivi toute une série de reprises de sociétés et de prises de participation. Les plus connues sont Excellent et Expert. Dans le Groupe Heylen, qui comprend de nombreuses entreprises de divers secteurs, je ne me suis jamais positionné comme CEO mais j’ai toujours été plus actif comme coach qui pousse les gens à entreprendre davantage.

 

Allez-vous transmettre ce goût de l’entreprise à vos enfants ?

Je m’en donne en tout cas la peine. J’adore les voyages et j’essaie de favoriser la combinaison détente et business. A l’étranger, je rends toujours visite à un client ou un fournisseur. Il n’est pas rare que j’emmène mes fils de 16 et 14 ans. En voyage, je passe toujours par un supermarché afin de comparer le niveau de prix avec celui de chez nous.

 

Que faites-vous pour vous détendre ?

Je suis un fana de cuisine. J’aime bien manger et le bon vin, mais je passe aussi avec plaisir derrière les fourneaux. En même temps, je suis fou de gadgets techniques et donc ma cuisine est pleine de machines qui ne dénoteraient pas dans une cuisine professionnelle.

Peter Ooms

ILLU1-800

Sur le plan, on voit comment les 2 rangées d’entrepôts sont disposées afin d’avoir davantage d’interfaces. Ceci permet à l’utilisateur de se développer dans diverses directions.

 

DCIM100MEDIA

Vue du campus d’Antwerp East Port à proximité du canal Albert à Grobbendonk.

 

205_L2L070_ILLU 3

David Batens, Wim Heylen et Philippe Deschilder du Groupe Heylen.

Pour tout savoir sur Heylen Warehouses, rendez-vous sur notre Transport & Van In Belgium Directory !

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !