Group Joosen ouvre un parking pour poids lourds dans le port d’Anvers

 23/09/2015  Yannick Haesevoets  News Transport, Economie
Group Joosen ouvre un parking pour poids lourds dans le port d’Anvers

Les chauffeurs pourront bientôt déposer leur tracteur, remorque ou ensemble en toute sécurité au coeur de la zone portuaire anversoise, chez Joosen Truck Parking. Le Groupe Joosen étend pour cela sa concession actuelle de la Ordamstraat de 35 à 65 hectares.

“Avec cette offre, nous répondons à différents défis auxquels les transporteurs routiers sont confrontés aujourd’hui : des trajets à vide inutiles dans le port, les embouteillages et le manque de parkings sécurisés dans la zone portuaire. Grâce à cette nouvelle offre, les chauffeurs peuvent également réagir de manière proactive à la taxe kilométrique qui entrera en vigueur l’an prochaine”, explique le CEO Kurt Joosen.

Dès le 1er décembre prochain, Joosen Truck Parking proposera 100 nouvelles places de parking au beau milieu du port d’Anvers. Le parking est sécurisé 24h/24 et sera uniquement accessible après contrôle à l’entrée. “Il y a trop peu de places dans le port où les chauffeurs peuvent laisser leur véhicule le coeur léger”, poursuit Kurt Joosen. ” Mais ce n’est qu’un des aspects positifs de notre initiative. Un chauffeur pourra par exemple déposer un conteneur ou une remorque vide sur notre parking, avant d’aller opérer une autre mission dans la région portuaire et de venir ensuite récupérer son matériel. Cela va permettre une meilleure planification des trajets, et donc améliorer la mobilité dans le port”.

L’entreprise anticipe également la taxe kilométrique qui entrera en vigueur en avril 2016. Kurt Joosen : “Aujourd’hui, les chauffeurs retournent souvent chez eux avec leur ensemble vide, avant de revenir charger au port le lendemain matin. L’année prochaine, ces deux trajets seront soumis au prélèvement kilométrique. Ce n’est donc pas une mauvaise idée de venir déposer sa voiture personnelle le matin, et de prendre le volant de son camion, avant de faire le trajet inverse une fois sa journée de travail terminée”.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !