Grand succès pour Transport & Logistics 2017

 20/10/2017  Claude Yvens  Contract Logistics
Grand succès pour Transport & Logistics 2017

L’organisatrice du salon Nadine Francus de chez Easyfairs fait le point sur une édition réussie de Transport & Logistics Antwerpen.

« Pour cette édition, notre but était d’offrir un nouveau concept avec lequel nous répondions aux innovations du secteur du transport et de la logistique. Multimodalité et solutions orientées data étaient les deux thèmes mis sous les projecteurs cette année. En tant que salon professionnel et plateforme de réseau, nous voulons contribuer au changement de mentalité nécessaire pour véritablement faire bouger les choses. Un programme de conférence solide, un pavillon dédié au start-up et un programme jeune sont venus compléter les 350 exposants afin d’offrir une vue d’ensemble à chacun dans le secteur. Nous accueillerons volontiers à nouveau 10.000 professionnels les 15, 16 et 17 octobre 2019 lors du salon Transport et Logistics 2019. »

Différents sujets ont été abordés durant le lunch de networking avec Karel De Gucht. Il fut question de la pénurie de chauffeurs poids lourds, une priorité pour les expéditeurs, et la prolifération de la législation sur le transport et les périodes de conduites et de repos en Europe. Mais aussi de l’impact des big data qui secoue fortement le secteur. Le partage de donnée et d’analyse est la clé de l’optimisation des flux de marchandises. « Les gestionnaires de données du futur deviennent les propriétaires du secteur du transport », explique Ferrij Suijkerland, Head of Business Development Support chez DHL Freight Benelux.

Le modèle e-commerce permettant aux consommateurs de recevoir immédiatement leur paquet à domicile a également été abordé. Actuellement, il y a une diversité de fournisseurs trop importante, ce qui fait que la densité des livraisons n’est pas optimale. « Les livreurs des services de livraison deviendront les laitiers d’antan, qui livrent en porte à porte et de quartier en quartier. A l’avenir, moins d’entreprises subsisteront et ceux qui restent, travailleront en réseau”, explique Karel De Gucht.

Durant la conférence VIB sur les tendances en matière de transport, le professeur de la VUB Cathy Macharis a déclaré que les consommateurs pourraient également être sensibilités en leur proposant des solutions plus respectueuses de l’environnement. « Toutes les études montrent que le consommateur n’est pas disposé à payer plus pour recevoir son colis plus rapidement, mais nous pouvons l’encourager à opter pour une solution de livraison plus « verte » grâce à laquelle le taux d’occupation d’un camion est optimisé. A côté de cela, différentes entreprises doivent également réfléchir à comment livrer plus efficacement ou par exemple en utilisant les données GPS des clients afin de savoir qui est à domicile et peut être livré »

Lors de l’après-midi, la table ronde Flows présidée par Fons Leroy du VDAB à propos du « recrutement innovant en logistique » a eu lieu. « La compétition entre les entreprises croît et à court terme plus de 400.000 employés issus du marché de l’emploi disparaitront. Ils sont issus du vieillissement de la population. Le recrutement de nouveaux talents est le facteur clé pour la croissance. L’entreprise qui n’applique pas ce principe actuellement n’est pas prête pour le futur », selon Leroy.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !