Gebr. De Rycke bouwmaterialen : solide comme du béton

 20/11/2014  Claude Yvens  Expertise Center
Gebr. De Rycke bouwmaterialen : solide comme du béton

L’entreprise familiale Gebr. De Rycke a une histoire qui remonte au moins jusqu’à 1881. A cette époque, Alfons Derycke fournissait déjà des matériaux de construction à Beveren. Aujourd’hui, l’entreprise dispose de trois sièges et est gérée par les frères Koen et Jo De Rycke.

« Nous avons effectivement une longue histoire dans les matériaux de construction, » explique Koen De Rycke. « Notre société a toutefois connu sa croissance la plus forte après la Deuxième Guerre Mondiale. En 1964, l’ entreprise a été un des pionniers de la livraison de béton prêt à l’ emploi, et 50 ans plus tard, nous le faisons encore. Notre site de Kallo est principalement axé sur le béton coulé, en plus du stockage de matériaux de construction. A Beveren, nous avons notre siège social et le commerce en matériaux de construction. Grâce à la reprise de De Witte en 2001, nous disposons également d’ un siège à Herdersem près d’ Alost. Actuellement, nous avons par ailleurs un quatrième site (temporaire) pour la fabrication et la livraison de béton prêt à l´emploi destiné à la construction de la nouvelle écluse ‘ Waasland´.

A la recherche du camion adéquat

« Notre tout premier camion était un DAF, car il n´y avait à l´époque qu´un seul concessionnaire de camion à Beveren, et c´était un DAF. Après quelques expériences malheureuses avec des marques bon marché (entre autres Pegaso et Roman) et avec des véhicules de seconde main, nous nous sommes mis à la recherche d´un véhicule vraiment convenable. Le transport du béton prêt à l´emploi requiert en effet le meilleur véhicule et le meilleur outil de travail. Nous considérons en effet que nos camions sont tant des véhicules que des outils. »
Du fait que nos véhicules sont régulièrement engagés en ‘ off road´ et que les charges peuvent être très élevées, la fiabilité est un avantage certain. De plus, le béton est une masse dynamique, ce qui met à rude épreuve la robustesse du châssis. C´est ainsi que nous sommes arrivés chez MAN. Et nous sommes restés clients de la marque allemande. Pour nous, un bon service est toutefois au moins aussi important qu´un bon camion. Nous trouvons auprès de Garage Lockefeer à Saint-Nicolas ce que nous rechercherons : suffisamment de flexibilité et de professionnalisme. Ainsi, nous pouvons déposer nos camions le soir et venir les reprendre le lendemain matin. La concession est toujours prête à intervenir si un camion est en panne, ce qui est très important dans un secteur comme le béton coulé. Nous devons pouvoir compter à 100% sur nos camions. »

Passer à MAN

Les premiers malaxeurs MAN étaient des 8×4. « Aujourd´hui, nous n´avons plus qu´un seul 8×4 dans l´entreprise. En Belgique, un tel véhicule à quatre essieux n´est pas vraiment intéressant en raison du tonnage maximum, » dit encore Koen De Rycke. « En ce moment, nous avons une trentaine de mixers à béton. Six d´entre elles sont des porteurs (cinq 6×4 d´une capacité de 6 m³ et un 8×4 d´une capacité de 7 m³) et les autres sont des véhicules articulés. »
« Nous travaillons en effet le plus avec des tracteurs/semi-remorques, car ils ont une charge utile supérieure et sont plus faciles à manœuvrer. La charge utile est particulièrement importante, car dans notre secteur, nous sommes payés au mètre cube. La plupart des tracteurs sont des 4×4, mais nous disposons également de quelques 6×4 et d´un 4×2. Ce 4×2 est combiné avec une semi-remorque dotée d´un moteur auxiliaire pour la toupie. Les 4×4 et 6×4 ont une prise de force pour l´entraînement du malaxeur. »
« Pour nous, la meilleure solution est le tracteur 4×4 avec semi-remorque deux essieux (volume: 10 m³). Ces combinaisons sont faciles à manœuvrer et nous avons besoin de la propulsion sur quatre roues sur les chantiers. Un 6×4 couplé à une semi-remorque à deux essieux ne nous donne qu´un seul mètre cube en plus. C´est pour cela que nous travaillons essentiellement avec des tracteurs 4×4. Cette année, six exemplaires de ce type nous ont été livrés. Pour la première fois, ils sont dotés d´un moteur Euro6 et d´une boîte de vitesses TipMatic avec fonction ‘ off road´.

Nous avons bien envisagé à un certain moment d´acheter des 6×6, mais nous nous sommes rendus compte que ce n´est pas nécessaire. En effet, les chemins sur les chantiers s´améliorent et l´on utilise de plus en plus les pompes à béton. Nous avons également déjà pensé à l´Hydrodrive de MAN. Mais nos véhicules doivent travailler dans des conditions très éprouvantes. Dans ce cas, il vaut mieux avoir un 4×4 bien conçu ou un 6×4. Quant aux 6×6, ils sont trop lourds ».
« Chaque véhicule est équipé un émetteur/récepteur GPS, qui génère entièrement automatiquement le statut des trajets. Un logiciel très récent intègre ces statuts dans la gestion du dispatching, de sorte que nous arrivons à une flexibilité tant rentable que performante. »

Transport de matériaux

Pour le transport de matériaux, l´entreprise choisit toujours pour MAN, mais d´autres types. « Nous utilisons tant des tracteurs 4×2 en combinaison avec une semi-remorque à trois essieux et grue, que des porteurs 8×4 et des porteurs 6×4 avec remorque (pour la charge utile supérieure). Nous sommes particulièrement contents du nouveau type de 8×4 à essieu tridem. C´est une solution intéressante, qui combine une grande manœuvrabilité et une meilleure répartition du poids. »
Le petit entretien des véhicules s´effectue dans l´atelier central de l´entreprise à Beveren, où sont également entretenues les semi-remorques et les toupies. Pour les grands entretiens et les réparations, la société fait appel à Garage Lockefeer. Petit détail : les entretiens sont organisés en fonction du nombre d´heures de rotation, puisque les camions effectuent rarement plus de 30 à 50 km par trajet.

Document PDF

Tagged With: Gebr. De Rycke