Fraude à grande échelle avec le SCR : Camion Pro accuse

 08/03/2016  Claude Yvens  Réglementation
Fraude à grande échelle avec le SCR : Camion Pro accuse

70 % des camions immatriculés en Roumanie et roulant en Europe fonctionneraient sans AdBlue. L’accusation lancée par l’association allemande Camion Pro est grave, mais semble s’appuyer sur une enquête solide.

Camion Pro est une association qui milite contre les abus pratiqués dans le transport routier. Sa dernière enquête de terrain tend à prouver que les logiciels développés par les constructeurs pour limiter les émissions nocives de leurs moteurs ont été piratés, de manière à permettre au moteur de fonctionner sans AdBlue… et sans conséquence négative sur les performances.
Pour rappel, les systèmes de diagnostic embarqués OBD2 doivent faire en sorte qu’un moteur Euro 6 qui libère davantage de NOx et de particules fines que prescrit par la norme voie son couple limité de manière drastique, nécessitant un passage immédiat à l’atelier pour une remise à zéro. On trouve en effet sur la marché des fournisseurs d’émulateurs OBD (chinois principalement) proposant, pour une trentaine d’euros, un système qui court-circuite le système AdBlue sans que le système de diagnostic OBD2 ne remarque une manipulation des émissions nocives.

Le préjudice est double : pour l’environnement d’une part, puisque les moteurs polluent (beaucoup) plus qu’ils ne devraient, et pour les sociétés de transport vertueuses (il en reste…) qui ne travaillent pas sur pied d’égalité avec leurs concurrents fraudeurs (qui économisent jusqu’à 3000 euros par an). Selon Camion Pro, 20 % des camions roulant en Allemagne seraient touchés.

 

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !