François Bellot veut faire de la Belgique le labo européen des véhicules autonomes

 23/02/2017  Claude Yvens  IT
François Bellot veut faire de la Belgique le labo européen des véhicules autonomes

Hier, le ministre fédéral de la Mobilité François Bellot a présenté aux Nations Unies un projet qui veut faire de la Belgique le laboratoire européen en matière de véhicules autonomes et connectés.

Une des raisons qui pousse Bellot à lancer la Belgique sur cette voie est le problème structurel de files qui la frappe : “Ce plan doit nous aider à réduire le noveau de la congestion routière, sur le modèle de ce qui s’est passé aux Pays-Bas. Mais cela doit aussi nous permettre d’augmenter la sécurité routière, d’atteindre nos objectifs climatiques et d’induire le changement de mentalité radical qui est nécessaire pour provoquer un report modal. En outre, le développement de ces nouvelles technologies est un garant pour la croissance et l’emploi futur en Belgique. Dans ce contexte, le centre d’expertise interfédéral récemment mis sur pied jouera un rôle essentiel, en présentant tout d’abord un plan d’action en matière de systèmes de transport intelligents.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !