Febetra participe à une campagne de sensibilisation contre la traite d’êtres humains

 18/07/2016  Michel Buckinx  Economie
Febetra participe à une campagne de sensibilisation contre la traite d’êtres humains

Le ministre Jan Jambon et le secrétaire d’État Theo Francken ont lancé aujourd’hui une campagne visant à sensibiliser les chauffeurs poids lourds à la problématique des clandestins qui grimpent dans les camions. Cette campagne se déroule en collaboration avec le SPF Intérieur, la Police Fédérale, la ‘Maatschappij van de Brugse Zeevaartinrichtingen’ (MBZ), l’Association Port of Zeebrugge Interest (APZI) et la Febetra.

Le fléau de la traite d’êtres humains touche le secteur du transport depuis de nombreuses années. Destination privilégiée des trafiquants d’êtres humains : la Grande-Bretagne. Ce pays est aussi, après la France, les Pays-Bas et l’Allemagne, une des principales destinations des transporteurs belges. Or, si des clandestins sont retrouvés dans le véhicule sur le territoire anglais, le chauffeur et l’entreprise se voient infliger, chacun, une amende de 2000 livres par clandestin. Sans parler des dommages aux marchandises ou au véhicule de transport (bâches coupées). D’où la nécessité de lancer une campagne de sensibilisation sur ce délicat sujet. Cette campagne s’appuie sur des brochures reprenant des conseils utiles, des affiches et un grand panneau reprenant un pictogramme qui sera placé dans le port de Zeebrugge. Les brochures et les affiches peuvent aussi être téléchargées sur le site Internet de la Febetra (www.febetra.be). La campagne est réalisée en 7 langues en plus des trois langues nationales.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !