Eurocargo : Iveco renouvelle son autre best-seller (+ vidéo)

 17/09/2015  Claude Yvens  Trucks
Eurocargo : Iveco renouvelle son autre best-seller (+ vidéo)

Un an après le Daily, c’est l’autre best-seller d’Iveco qui vient de subir une cure de jouvence, conformément au plan annonce en 2012. Au-delà d’un nouveau look, l’Eurocargo fait valoir quelques arguments nouveaux.

Généralement, lorsqu’un modèle de gamme légère sert de modèle à une gamme supérieure, le résultat est décevant. Dans le cas de l’Eurocargo, ce n’est pas le cas : l’air de famille avec le nouveau Daily est évident, mais le résultat est plus que sympathique. Iveco a eu le bon goût de ne pas s’arrêter à l’esthétique et pourvoit l’Eurocargo de quelques nouveaux atouts qui devraient lui permettre de conserver son statut incontestable de leader du segment entre 6 et 16 tonnes :

– les versions d’entrée de gamme bénéficient de nouvelles motorisations de 160 et 190 ch, toujours sur base du moteur Cursor 5. Le 160 ch utilise un wastegate et le 190 Ch un turbo à géométrie variable. Il remplace l’actuel 180 ch. Les autres moteurs sont repris de la gamme actuelle et utilisent une nouvelle huile à faible viscosité. Ils bénéficient d’un nouvel embrayage électromagnétique a deux vitesses qui peut s’engager ou se désengager en fonction des besoins en refroidissement. Comme d’habitude chez Iveco, la technologie HiSCR permet de se passer d’EGR et de régénération active du filtre à particules.

– les boîtes peuvent être manuelles (6 ou 9 rapports), automatique ou robotisées (6 ou 12 rapports). Les boîtes robotisées bénéficient d’un mode Ecoswitch qui reprogramme la logique des passages de rapports, et la version 12 vitesses est assortie d’un mode Ecoroll qui utilise l’inertie du véhicule en descente mais diffère du même mode applique à la gamme Stralis.

– au total, Iveco estime que ces innovations permettront de gagner jusqu’à 8% en consommation, d’autant plus que le mode Eco est active par défaut (avec notamment une limitation de la vitesse à 85 km/h)

– nouvelle interface télématique héritée du Stralis, dont une avec tablette amovible

– nouveau volant multi-fonctions hérite du Stralis, ce qui neutralise une des principales critiques adressée à la génération précédente de l’Eurocargo, puisque le chauffeur ne doit plus lâcher le volant pour actionner de nombreuses commandes

– nouveau siège conducteur hérite du Stralis, avec davantage de possibilités de réglage

iveco-eurocargo (1)-800

Voici ci-dessous la vidéo de lancement officielle du nouvel Eurocargo:

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !