Enquête Renault/Nissan/Mitsubishi : forte demande de flottes électriques et autonomes

 27/02/2019  Michel Buckinx  Van
Enquête Renault/Nissan/Mitsubishi : forte demande de flottes électriques et autonomes

Une enquête réalisée par la Division des Véhicules Utilitaires Renault/Nissan/Mitsubishi révèle une forte demande de flottes électriques et autonomes. Une demande qui serait générée par les évolutions causées par le commerce électronique.

L’étude a été menée auprès de propriétaires de petites entreprises et de décideurs logistiques de diverses industries au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, en Chine, en France, au Mexique, en Australie et au Japon. 3.257 d’entre eux – issus d’entreprises de moins de 50 employés pour un chiffre d’affaires égal ou supérieur à 100 millions de dollars – ont répondu à l’enquête. Celle-ci nous apprend que 66 % des petites entreprises prédisent que leurs flottes seront totalement électriques au cours des 20 prochaines années voire même dans les 10 prochaines années pour 50 % d’entre elles. 93 % des entreprises interrogées considèrent la durabilité environnementale comme revêtant une grande importance. L’enquête montre en outre que plus le chiffre d’affaires de la société est élevé, plus la flotte est large et plus l’aspect durabilité est important. Le groupe Renault en profite pour annoncer que 100 % de ses LCV seront électrifiés d’ici à 2022. Renault rappelle aussi qu’il est le leader européen sur le marché des VU 100 % électriques avec une part de marché de 46,2 %.

Parmi les autres conclusions de l’enquête, citons le fait que 55 % des personnes interrogées pensent que leur flotte deviendra totalement autonome d’ici 20 ans et 38 % pensent même que cela pourrait se produire d’ici 10 ans. Les défis logistiques les plus importants identifiés par les entreprises sont la croissance du commerce électronique et l’augmentation des demandes de livraisons (18 %), avant le respect des réglementations (17 %) et l’évolution des attentes des clients quant aux délais de livraison. Pour 1/5e des chefs d’entreprise interrogés, la connectivité sera la clé de leur réussite logistique, pour d’autres (14 %), c’est plutôt l’automatisation qui jouera un grand rôle dans leur succès futur. (Photo : un Master Z.E.)

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !