eCMR : l’IRU s’allie à Transfollow

 20/07/2016  Claude Yvens  IT
eCMR : l’IRU s’allie à Transfollow

La nouvelle collaboration scellée entre la fédération internationale du transport IRU et la société néerlandaise TransFollow va permettre d’accélérer l’introduction de la lettre de voiture électronique et de généraliser le transport ‘sans papier’.

TransFollow propose une nouvelle norme de CMR électronique. Développé aux Pays-Bas par Beurtvaartadres (une initiative commune entre les fédérations de transporteurs TLN et de chargeurs EVO), le système facilite l’utilisation de l’eCMR en transport international.

Désormais, il possède une sérieuse chance de s’imposer dans toute l’Union Européenne, avec pour objectif ultime de devenir aussi une référence mondiale.

Selon toutes les parties concernées, (chargeurs et transporteurs), cette forme de digitalisation permet de réduire les coûts, d’augmenter l’efficacité (le traitement d’un eCMR prend 70% moins de temps qu’un document papier), tout en réduisant le risque d’erreurs et la perte d’informations essentielles.

Aux Pays-Bas, Transfollow restera distribué par Beurtvaartadres, mais dans les autres pays européens, ce sont les fédérations de transporteurs membres de l’IRU qui se chargeront probablement de sa commercialisation, mais rien n’est encore décidé en Belgique. “La Febetra examine à l’heure actuelle différentes options. Une collaboration avec IRU/Transfollow n’est pas exclue, mais à l’heure actuelle nous ne connaissons pas encore les conditions. Les pourparlers entre l’IRU/Transfollow et les membres de l’IRU doivent encore démarrer.”, dit-on du côté de l’avenue du Port.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !