Dumping social : l’UBT enfonce le clou sur la Slovaquie

 07/09/2017  Claude Yvens  Economie
Dumping social : l’UBT enfonce le clou sur la Slovaquie

Le syndicat UBT a publié hier un troisième ‘Livre Noir’ sur le dumping social dans le transport routier, après une enquête de terrain qui l’a mené dans de nombreuses filiales sovaques de transporteurs belges.

Ce troisième Livre Noir se présente sous la forme d’une série de visites au siège de plusieurs dizaines de sociétés slovaques qui peuvent être reliées à des transporteurs belges. Quelques consultants ont également été sollicités, et parfois rencontrés, sans nécessairement se rendre compte de la finalité de l’entretien.

Au-delà de l’accumulation de noms de transporteurs belges bien connus (et au gré de quelques anecdotes amusantes à lire…), il ressort de cette enquête quelques conclusions intéressantes. Premièrement, s’il subsiste probablement quelques ‘boîtes aux lettres’, les contrôles renforcés ont amené pas mal de transporteurs à se mettre en ordre. Le Livre Noir ne contient d’ailleurs aucune accusation précise envers l’une ou l’autre entreprise, se bornant à raconter ses visites par le menu. Il apparaît également que certains transporteurs ont fermé leur filiale slovaque.

Par contre, le rôle des consultants qui aident les entreprises d’Europe Occidentale à s’implanter en Slovaquie fait l’objet d’un regard beaucoup plus critique. Tout en assurant que ‘tout est fait dans les règles’, certains d’entre eux n’hésitent pas (c’est leur job…) à souligner les zones grises de l’actuelle législation européenne et à prôner une application ‘a minima’ de cette même réglementation. Un de ces consultants est particulièrement pointé du doigt : Roland Peeters, également propriétaire de plusieurs sociétés de transport belges (dont Peethultra Transport) et administrateur de la Febetra.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !