Du HVO dans le Ford Transit

 04/02/2020  Michel Buckinx  Van
Du HVO dans le Ford Transit

Ford annonce avoir reçu le feu vert pour utiliser le HVO (Hydrotreated Vegetable Oil) dans les nouveaux modèles Transit. Le HVO est un diesel 100 % bio qui pollue beaucoup moins l’environnement.

Le HVO est un biodiesel composé d’huiles usagées dont des huiles de cuisson provenant de restaurants et de snackbars. L’avantage du HVO est qu’il est moins polluant (moins de NOx et de particules) et contribue donc à une meilleure qualité de l’air. Les gaz à effet de serre peuvent aussi être réduits de 90 % par rapport à un diesel ordinaire. RecOil est une initiative de l’UE soutenue par la commission européenne et qui a pour but d’élargir les possibilités de récolte d’huile de cuisson dans les restaurants, les sociétés de catering, les écoles et même les ménages afin de booster la production de biodiesel. Le HVO, qui est aussi composé de graisses animales et d’huile de poisson, facilite en outre le démarrage du moteur à froid.

Ford a testé le HVO dans ses nouveaux moteurs EcoBlue 2.0 diesel pour s’assurer de ne pas devoir adapter le moteur et vérifier que cela n’aurait aucun impact sur les entretiens. En Europe, le HVO n’est proposé que par un nombre restreint de stations, surtout en Scandinavie et dans les pays Baltes. Certains exploitants se font livrer le HVO dans des citernes. Mais, assure Ford, si du HVO n’est pas disponible, le conducteur peut faire le plein avec du diesel ordinaire. Les deux types de carburant peuvent en effet être mélangés.

Pour tout savoir sur Ford, rendez-vous sur notre Transport & Van In Belgium Directory !

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !