DPD teste le VW eCrafter à Malines

 05/09/2019  Erik Roosens  Van
DPD teste le VW eCrafter à Malines

Dans les semaines à venir, un coursier de DPD livrera des colis, à l’aide du VW eCrafter, véhicule entièrement électrique. L’entreprise voudrait avoir la certitude qu’un tel véhicule électrique est suffisant pour livrer des colis dans le centre-ville de Malines.

En Belgique, DPD compte 110 sous-traitants et 550 chauffeurs qui livrent les colis aux clients. S’ils veulent passer d’un véhicule au diesel à un véhicule électrique, ils devront payer plus cher, car le VW eCrafter coûte environ deux fois plus cher que son homologue avec un moteur diesel.

Ce sont les sous-traitants de DPD qui achètent les véhicules. « C’est pourquoi nous devrons adapter notre accord aux véhicules électriques », déclare Silvio Mestdagh, CEO de DPD Belux. « Nous voulons payer correctement nos sous-traitants, car nous ne gagnerons rien si leur entreprise n’est pas rentable ».

Avec l’utilisation d’une camionnette électrique, DPD fait un nouveau pas vers le transport neutre en CO2. Par rapport à la France, l’Angleterre et l’Allemagne, la livraison de véhicules électriques en Belgique en est encore à ses débuts. « À Paris et à Londres, nous livrerons tous les colis avec des véhicules électriques d’ici la fin de l’année », déclare Silvio Mestdagh. « Avec le déploiement du VW eCrafter, nous voulons identifier les avantages et les inconvénients et trouver une solution concrète ».

130 arrêts par jour

DPD commence le test à Malines parce que l’entreprise y est implantée. Actuellement, en moyenne trois véhicules DPD circulent quotidiennement dans le centre-ville de Malines. L’un d’entre eux est le VW eCrafter, doté d’un moteur électrique de 100 kW (136 ch) pour un couple maximal de 290 Nm. Avec 100 à 130 arrêts par jour, le véhicule électrique est le plus adapté à ce travail car la batterie se recharge à chaque freinage du véhicule. Autre aspect positif : il n’émet pas de gaz d’échappement dans le centre-ville. Pour le test, un VW eCrafter a été fourni par Volkswagen Heremans. Essent mettra à disposition une borne de recharge.

L’échevin en charge de la mobilité, Alexander Vandersmissen, a reçu le premier paquet livré par l’eCrafter. « Avec le commerce électronique en pleine croissance, le besoin de livraison écologique et durable dans la ville devient de plus en plus grand », explique-t-il. « C’est pourquoi nous allons nous réunir avec tous les partenaires en octobre pour voir quelles mesures nous pouvons prendre dans les années à venir ».

Pour tout savoir sur Volkswagen Commercial Vehicles, rendez-vous sur notre Transport & Van In Belgium Directory !

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !