Dossier : les pneumatiques doivent faire l’objet d’une attention au quotidien

 30/03/2018  Timothy Vermeir  Fleet Management
Dossier : les pneumatiques doivent faire l’objet d’une attention au quotidien

On ne prend pleinement conscience de l’importance des pneus d’un poids lourd que lorsque le chauffeur appelle la nuit pour signaler qu’il est sur la bande d’arrêt d’urgence avec un pneu crevé, à mi-chemin vers la France. La gestion des pneumatiques n’est pas la panacée, mais elle peut éviter les mauvaises surprises. Nous nous sommes adressés à trois experts pour en savoir plus sur le comment et le pourquoi de cette gestion.

« On se préoccupe encore trop du prix d’achat des pneus en perdant de vue le coût dans sa globalité. Autrement dit, on considère l’achat plutôt que le coût total de possession », explique Nick Wuestenbergs, CEO de Banden de Condé. Luc Leenders, responsable commercial, se rallie au point de vue de son CEO : « La gestion des pneumatiques est une donnée complexe pour les entreprises. Un suivi complet et correct représente une importante charge de travail. Nous observons que les sociétés de transport, alors qu’elles sont pleines de bonnes intentions au départ, négligent souvent de respecter le planning des entretiens et des remplacements de pneus. »

Par conséquent, beaucoup d’entre elles sous-traitent la gestion de leurs pneumatiques. Cela implique qu’un partenaire externe contrôle les pneus, et assure le suivi des réparations et des remplacements. C’est notamment la taille de votre flotte qui va déterminer si c’est la meilleure solution. Mais selon Jen De Clerck, Sales Director chez RTR Tyre Management, d’autres facteurs jouent un rôle. « Nous soulageons nos clients. Il va de soi que plus la flotte est réduite, plus il est facile de gérer soi-même ses pneus. Et plus la flotte est importante, plus cette gestion devient complexe. Mais certains transporteurs ne veulent plus être contactés jour et nuit par leurs chauffeurs en cas de panne. Parmi nos clients, certains ne possèdent que deux véhicules mais souhaitent néanmoins que nous nous occupions de tout à leur place. »

Contrôles préventifs

 Patrick Bral de Q-Team insiste sur l’importance des contrôles préventifs réguliers, dans la mesure du possible sur le site de la société de transport. « On reconnaît encore trop peu l’importance des contrôles préventifs », explique-t-il. « Dans certaines entreprises, ceux-ci sont même inexistants. Je pense que la plupart des transporteurs – disons 60 % – ne s’en rendent pas encore compte. Or, les pneumatiques doivent faire l’objet d’une attention au quotidien. »

Comme le souligne Patrick Bral, le bénéfice de tels contrôles est pourtant facile à calculer. « Un pneu gonflé à la pression optimale a aussi un rendement optimal, et sa résistance au roulement s’en trouve réduite tout comme sa consommation en carburant. Chaque fabricant dispose d’un outil pour calculer cette différence. De plus, si vous pouvez éviter l’éclatement inopiné d’un pneu, vous pouvez aussi récupérer rapidement l’investissement consenti pour ces contrôles. En plus du coût du dépannage, il faut prendre en compte le temps perdu à attendre un nouveau pneu. »

Lors d’un contrôle préventif, trois critères importants sont examinés. On procède tout d’abord à un contrôle visuel pour vérifier si le pneu présente un dommage et/ou une anomalie. On vérifie ensuite l’usure du pneu et on décide s’il y a lieu de prévoir son remplacement. Enfin, on contrôle la pression de chaque pneu et on la corrige si nécessaire.

Gérer ses pneumatiques, ça rapporte

Jen De Clerck, Sales Director chez RTR Tyre Management, se refuse à chiffrer le retour sur investissement de la gestion des pneumatiques. Mais il souligne lui aussi les avantages indéniables d’un bon suivi. « Nous ne prétendrons jamais que nous pouvons faire baisser les coûts de 30 %. Mais nous constatons quand même, chez nos nouveaux clients qui n’effectuaient aucun suivi de leurs pneumatiques, une baisse sensible du nombre de dépannages grâce à un remplacement des pneus dans les temps et à une pression adéquate. Par ailleurs, le rendement du pneu, c’est-à-dire le nombre de kilomètres qu’il peut parcourir, augmente également. »

Banden de Condé propose à ses clients différentes options en matière de contrôles préventifs. Ceux-ci sont effectués sur rendez-vous et sur le site de la société de transport à un moment où la plupart des camions sont présents comme les week-ends et les jours de pont. Le contrôle peut également être assorti d’un rapport approfondi avec une vue d’ensemble du parc de véhicules par configuration. Luc Leenders donne notamment le détail des types et marques de pneus que compte la flotte, ainsi que des graphiques illustrant la pression des pneus et leur profondeur de rainures.

Chez RTR Tyre Management, on accorde aussi une grande importance aux rapports sur les pneumatiques.  « Sur la base de ces rapports, nous pouvons attirer l’attention sur ce qui est normal et ce qui ne l’est pas, et recommander éventuellement des actions correctives », explique Jen De Clerck. Ces rapports permettent en outre de mieux appréhender l’utilisation des véhicules, un facteur déterminant lors de l’achat de pneus. Il est toujours utile de savoir, en fonction des missions attribuées, quels véhicules usent plus leurs pneus ou voient leurs pneus plus vite détruits qu’usés. « Par exemple, les pneus des camions-poubelles qui circulent toujours en ville sont abîmés par les bordures et autres. Il serait dès lors insensé de les équiper de pneus résistants à l’usure au coût prohibitif… »

 

Autocontrôle

 Luc Leenders est convaincu que, dans le futur, les pneumatiques seront de plus en plus équipés d’un système d’autocontrôle. La pression est-elle encore suffisante ?  Y-a-t-il une fuite ? Autant d’informations que vos pneus pourront vous communiquer. « Mais ce type de puce installé sur un pneu ne pourra pas détecter si le pneu présente un dommage sur le flanc après avoir heurté une bordure par exemple. « Le contrôle visuel restera donc nécessaire », précise-t-il.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !