Dossier arrimage

 25/11/2011  Claude Yvens  Expertise Center
Dossier arrimage

L’arrimage est un thème d’actualité. Non pas que la liberté en la matière était auparavant totale (la loi stipulait que le chargement devait être fixé de manière à ne pas tomber sur la chaussée). Mais l’introduction de nouvelles normes – et surtout d’amendes plus lourdes et de contrôles plus stricts – exige qu’on y prête plus d’attention.

Le principe de base veut qu´en conditions normales, le chargement ne puisse basculer, tomber du véhicule ou déstabiliser ce dernier. Ces conditions incluent les manœuvres d´urgence, les déboîtements soudains et les irrégularités du revêtement de la route. Les forces exercées sur le chargement dans le sens de la marche peuvent aller jusqu´à 80% de son poids, contre 50% pour les forces latérales. Un chargement non arrimé glissera si la masse conjuguée à l´accélération excède le frottement.

Profiter du frottement

L´immobilisation de la charge est en partie assurée par le frottement entre la masse et le véhicule. Mais de manière minime – 20% par exemple en cas de contact entre le métal et le bois, 30% pour un contact bois sur bois. L´utilisation de tapis antidérapants peut porter cette fraction à 60%. Cela veut dire que 60% des forces appliquées sur le chargement dans le sens de la marche (80% du poids) doivent être absorbées par d´autres systèmes de fixation alors que la proportion n´est que de 20% avec ces tapis.

Un grand nombre d´accessoires existent pour sécuriser parfaitement le chargement. Le plus connu – et le plus classique – est la célèbre sangle. Toute sangle d´arrimage agréée est pourvue d´une certification européenne (CE) et indique la force de tension admise en daN (sur les imitations, elle est souvent affichée en kg), la durée de vie, le nom du fabricant, le type, la longueur en mètres, la phrase “ne peut servir au levage de charges” et enfin la mention EN 12195-2.

On identifie le matériau utilisé à la couleur de l´étiquette (bleu pour le polyester, brun pour le polypropylène, vert pour le polyamide et blanc pour les autres matières). Les sangles non certifiées ou endommagées ne peuvent être utilisées.
Pour les chargements plus lourds, on emploie également des chaînes. La charge peut être immobilisée sur le plancher par la simple pression des élingues, mais les sangles peuvent aussi l´empêcher d´avancer ou de reculer. Dans le premier cas, il est souvent nécessaire d´utiliser des protections d´angles pour éviter que les sangles ne s´incrustent dans la charge. Les points de fixation (crochet triangulaire, crochet carabinier, crochet profilé, boucle de serrage rapide) sont essentiels.

Mais il existe de nombreuses autres possibilités d´arrimage intéressantes :
– Les cloisons amovibles et les entretoises installées entre les parois du véhicule.
– Les ranchers ménagés au milieu du plancher, par exemple pour les chargements sensibles au basculement ou l´immobilisation de casiers à boisson.
– Les barres de renfort entre le toit et le plancher (caisson fermé).
– Les œillets d´arrimage et rails avec points d´arrimage.
– Les sangles
– Les étriers
– Les coussins gonflables pour colmater les trous entre les colis.
– Les filets.

Aujourd´hui, la plupart des systèmes d´arrimage sont fournis par les constructeurs de remorques ou de caissons lors de la livraison d´un nouveau véhicule. Les fabricants allemands Schmitz Cargobull, Krone et Kögel, entre autres, ont conçu une multitude de variantes pour arrimer efficacement les chargements les plus divers.

Les autres constructeurs ont suivi leur exemple et le transporteur qui traite des chargements très variés peut faire appel à un fournisseur spécialisé qui lui livrera de la simple sangle aux systèmes les plus complets. Toutefois, pour être utilisables, il est vital que ces derniers soient certifiés. Attention aussi aux contrefaçons ou aux produits bon marché qui ne satisfont pas aux exigences légales.

Quel est le coût pour le transporteur ?

Est-il rentable d´investir dans un tapis antidérapant pour utiliser moins de sangles et d´élingues ? “Tout dépend des dimensions et de l´épaisseur (diamètre) des tapis que vous voulez utiliser. Pour les sangles aussi, il existe des modèles standard de capacités et longueurs très différentes, mais aussi de très nombreux éléments configurables. Une fois de plus, tout dépend du type de transport et des exigences”, déclare Patrick Van Bogget de Vabotec.
À titre indicatif : il existe des sangles à partir de 3,5 EUR (500 kg) jusqu´à 50 EUR (10.000 kg). Les sangles à rochet coûtent en moyenne entre 15 et 70 EUR (en fonction de la longueur et de la résistance à la traction). Les élingues-chaînes varient de 26 EUR (1,5 mètre) à 70-90 EUR (3 mètres). Le prix des tapis antidérapants varie considérablement suivant leur qualité : 2,45 EUR (1000×100 mm), 19,5 EUR (5000×250 mm) et jusqu´à 36 EUR (10.000×20 mm), voire 432 EUR (10.000×240 mm). Vérifiez toujours s´ils résistent aux huiles, à l´essence et au diesel, aux acides et aux bases. Et assurez-vous qu´ils sont agréés, qu´ils supportent les hautes températures et qu´ils sont difficilement inflammables.

Formation du chargeur/chauffeur

Le recyclage de 35 heures destiné aux chauffeurs professionnels inclut généralement un module de 7 heures consacré à l´arrimage. Il porte sur la manipulation des systèmes d´arrimage, aborde les principes de base du frottement et des forces qui interagissent sur le chargement, l´identification des dégâts, les systèmes d´agrément et la réalisation de ces tâches en toute sécurité. L´arrimage d´un chargement ne peut en effet mettre en péril la sécurité du chauffeur. Plus de 60% des accidents de travail impliquant un chauffeur n´ont pas lieu au volant, mais dans le camion ou ses environs.

Pour les utilitaires légers

Les utilitaires légers connaissent plus de problèmes que les semi-remorques ou les gros transports combinés. Trop souvent, le matériel d´un entrepreneur est transporté en vrac dans la caisse d´un pick-up.
De même, il est tout aussi déconseillé d´aménager soi-même sa camionnette. Une fois chargée, elle n´est plus adaptée à un freinage d´urgence. Certains spécialistes comme Sortimo, Bott, Heroma, ACT, MoPlan, Modul-Systems et d´autres proposent une solution certifiée, quel que soit le type de transport. À noter qu´une norme européenne est en cours de rédaction et que seules les installations agréées au niveau européen seront encore autorisées.

Document PDF

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !