Deminor coordonne les plaintes belges dans le cadre du ‘cartel des camions’

 19/10/2016  Claude Yvens  Réglementation, Trucks
Deminor coordonne les plaintes belges dans le cadre du ‘cartel des camions’

Après que la Commission européenne a publié le montant de l’amende qu’elle inflige à 6 des 7 constructeurs de poids lourds pour formation de cartel entre 1997 et 2011, les sociétés belges qui estiment avoir subi un préjudice peuvent faire appel à Deminor pour coordonner (et financer) une action en justice collective.

Pour rappel, six des sept constructeurs (tous sauf Scania) ont accepté une transaction financière de la part de la Commission, pour un montant total de 2.93 milliards EUR. Le cabinet Deminor se propose d’aider les sociétés belges qui estiment avoir subi un préjudice (avoir payé leurs camions trop cher, par exemple) à se faire connaître auprès de lui. “C’est une procédure qui peut prendre plusieurs années et dont l’issue n’est jamais certaine, mais nous estimons qu’elle vaut la peine d’être tentée”, a expliqué Charles Demoulin (partner chez Deminor) hier soir, lors d’une soirée d’information organisée par l’UPTR à Herstal.

Concrètement, le site de Deminor permettra dès le début de la semaine prochaine de s’enregistrer afin de marquer son intérêt (il ne s’agit pas encore d’un engagement ferme). Deminor en tant que tel n’intente pas d’action en justice, mais il coordonne et finance celle-ci sur une base financière ‘no cure, no pay’, qui se traduit par exemple par le paiement d’un pourcentage de l’indemnisation obtenue.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !