Démanteler Schengen coûterait très cher au transport routier

 07/03/2016  Claude Yvens  Réglementation, Economie
Démanteler Schengen coûterait très cher au transport routier

La Commission européenne a chiffré l’impact financier d’une éventuelle fermeture de l’espace Schengen. Le transport routier devrait supporter des coûts supplémentaires allant jusqu’à 7,5 milliards EUR.

Selon la Commission, les coûts immédiats et directs pour l’économie de l’UE se situeraient entre 5 et 18 milliards EUR par an. Le transport routier subirait environ le tiers de ces surcoûts, soit entre 1,7 et 5 milliards EUR, à cause de la reprise des contrôles aux frontières. Des états membres comme la Pologne, les Pays-Bas ou l’Allemagne devraient faire face à des coûts additionnels à hauteur de plus de 500 millions EUR, tandis que d’autres pays, comme l’Espagne ou la République tchèque, verraient leurs entreprises payer des coûts additionnels à hauteur de plus de 200 millions EUR.
La Commission avertit également que les répercussions seraient particulièrement négatives sur les secteurs qui fonctionnent avec des petites marges et/ou sur les secteurs où le transport représente un pourcentage élevé des coûts.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !