Delto-Pull : une solution 100 % belge pour rouler à 50 tonnes

 27/08/2018  Claude Yvens  Trailer
Delto-Pull : une solution 100 % belge pour rouler à 50 tonnes

La seule solution pour profiter des 50 tonnes dans le secteur bennier va provenir de la société DTM-Delto-Pull de Manage, derrière laquelle on retrouve un ‘serial innovateur’ bien connu : Marc Deltomme.

Comme on le sait, trois obstacles empêchent les transporteurs de profiter du décret wallon qui autorise les convois de 50 tonnes sur son territoire avec le matériel actuellement commercialisé:

  • le Code de la Route précise que “la masse mesurée sous le ou les essieux moteurs doit être au moins égale à 25 % de la masse maximale du véhicule ou de la combinaison de véhicules (art 32bis, 1.4.1.2.)”. Il est donc impossible de passer à 50 tonnes avec un seul essieu moteur.
  • l’article 32 bis – point 1.4.1.1 limite la MMA en fonction de la distance entre l’essieu avant et le milieu de l’essieu ou du groupe d’essieux arrière. En appliquant cette formule typiquement belge (dite ‘loi des ponts’), il n’est possible de monter à 50 tonnes de MMA qu’en créant un ensemble routier où cette distance est de 12,25 m au minimum. Or, les bennes tridem couramment utilisées en sont aujourd’hui à 11 mètres, ce qui limiterait la MMA à 46 tonnes environ.
  • les convois de 50 tonnes doivent aussi respecter les rayons de braquage prévus dans le Code de la Route. Sans un, voire deux, essieux directeurs sur la benne, c’est hautement improbable.

Des solutions existent pour ces trois problèmes, mais elles alourdissent fortement l’ensemble routier et réduisent le supplément de charge utile à peu de chose, alors que l’investissement de départ est conséquent.

Pas de tridem !

Marc Deltomme pense avoir trouvé la solution : « Au lieu d’un tridem, j’utilise un groupe de deux essieux et un troisième essieu arrière séparé des deux autres par 1,80 m. De cette manière, je peux utiliser trois essieux de 10 tonnes sur la semi sans craindre la ‘formule pont’. La benne est à peine plus longue qu’une benne normale, et elle n’a pas besoin d’essieux directeurs .” La benne peut aussi être accouplée à un tracteur à deux essieux classique, mais dans ce cas, la MMA est limitée à 44 tonnes. Marc Deltomme a obtenu pour son invention un brevet belge et a entamé la production des premiers exemplaires à Manage.

L’UPTR a par ailleurs introduit le dossier de Delto-Pull dans le cadre de l’appel à projets innovants de Logistics in Wallonia.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !