Deceuninck Hendrik et Clark : croissance simultanée

 09/03/2016  Claude Yvens  Logistics
Deceuninck Hendrik et Clark : croissance simultanée

Cette année, Clark a enrichi sa gamme de pas moins de 8 nouveaux appareils de magasinage  et s’apprête à lancer une nouvelle série counterbalance. L’importateur, Deceuninck Hendrik, a, quant à lui, anticipé la croissance attendue par la construction d’un nouveau bâtiment.  

Deceuninck Hendrik a doublé la superficie de ses bâtiments à Izegem pour faire face à la hausse de ses activités de vente et d’entretien. Le service demeure l’activité essentielle de l’entreprise. “Lorsque mon père a fondé l’entreprise en 1996, il avait acquis la conviction qu’il pourrait gagner sa vie tout seul comme technicien d’entretien indépendant grâce à un bon service technique pour tous les chariots élévateurs. Très vite, la vente de chariots est venue s’ajouter. Mais aujourd’hui encore, notre priorité, c’est le service, caractérisé par la qualité, la fiabilité et le prix. Des valeurs qui correspondent à celles de Clark : ce n’est pas la marque la moins chère du marché, mais elle est très performante au niveau du total cost of ownership. Le surcoût à l’achat est récupéré par les prix plus compétitifs en matière d’entretien et de réparations. Notre entreprise croît fortement sur ce marché. En quelques années, nos interventions d’entretien ont augmenté de 50%.Aujourd’hui, nous occupons plus de 20 personnes. L’année dernière, nous avons créé un service technique en Wallonie et engagé un représentant pour le marché wallon. Nous cherchons encore pour cette région  un technicien supplémentaire,” signale Maarten Deceuninck, le fils du fondateur.

Ce service est souvent lié à des contrats d’entretien, mais même en l’absence d’accords formalisés, Deceuninck Hendrik entend servir ses clients correctement. L’entreprise propose, par exemple, un service 24/24 qui est assuré, dans la pratique, par le père et le fils.

La vente d’appareils est prioritairement ciblée sur la marque Clark. L’entreprise est aussi concessionnaire pour Logitrans et Atlet. Clark  propose des véhicules de la série C au diesel ou au gaz avec une capacité allant de 1,5 à 8 tonnes. Les chariots électriques vont de 1,5 à 5,5 tonnes. Clark répond aussi à la demande du marché pour des appareils moins chers et a lancé il y a quelques années la gamme CQ. Celle-ci sera bientôt remplacée par la série GTS avec des appareils de 2,5 à 3,5 tonnes. Récemment, Clark a étoffé sa gamme avec pas moins de 10 appareils de magasinage différents dont les transpalettes de la série PX et la série de gerbeurs SX qui a déjà été présentée en septembre 2014. L’élargissement de la gamme passera aussi par la présentation d’un chariot à mât rétractable. “En 2016, Clark va lancer une machine de très haute qualité dans cette niche. La croissance sera assurément au rendez-vous dans les prochaines années,” se réjouit Maarten Deceuninck.

Peter Ooms

 

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !